Girondins de Bordeaux : Ulrich Ramé avait préparé son coup à Monaco

Ce n’est pas un hasard si Bordeaux s’est imposé à Monaco (2-1) vendredi soir grâce à deux coups de pied arrêtés…

En décrochant les 3 points sur le terrain de l’AS Monaco vendredi (2-1) en match d’ouverture de la 32e journée de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux ont fait un grand pas vers le maintien. Ce succès, les hommes d’Ulrich Ramé le doivent en partie à leur efficacité sur corner puisque c’est sur deux phases de jeu similaires que Thomas Touré et Adam Ounas ont trouvé le chemin des filets. Au micro de GirondinsTV, le coach Marine et Blanc a confié avoir travaillé les coups de pied arrêtés durant la trêve après avoir constaté quelques failles dans ce domaine côté monégasque. Ses propos sont retranscrits par Girondins4ever.

« La victoire se construit aussi sur une assise défensive, on a été très costauds, on a marqué sur deux coups de pieds arrêtés mais on a eu aussi des bonnes séquences de jeu dans le match et ça aurait pu se concrétiser par un troisième but, qui nous aurait évité un peu de stress à la fin. C’était quand même le deuxième en face, les garçons ont su se montrer à la hauteur de l’enjeu du match et de l’adversaire. (…) Les coups de pieds arrêtés ont été travaillé dans la semaine effectivement, c’est une équipe qui marquait beaucoup sur les coups de pieds arrêtés mais qui en prenait aussi. Ça a été bien tiré et réalisé. »

Les Marine et Blanc ont inscrit douze de leurs 41 buts cette saison sur coup franc ou corner.

Retrouvez également toute l’actualité des Girondins sur webgirondins.