Girondins – Mercato : l’UNFP dégoupille contre le loft bordelais !

Girondins : Macia, GACP... Paulo Sousa fait passer quelques messages sur le Mercato

Agacé de voir plusieurs joueurs professionnels mis à l’écart par Paulo Sousa aux Girondins de Bordeaux, l’UNFP a appelé le club et les instances à leurs devoirs.

Au moment de partir pour son stage aux Etats-Unis, Paulo Sousa a fait un choix fort et tranché aux Girondins de Bordeaux. Plusieurs joueurs de l’effectif professionnel, parmi lesquels Younousse Sankharé, Valentin Vada, Paul Baysse, Daniel Mancini ou encore Jonathan Cafu, ont été invité à rester au Haillan.

L’UNFP accuse Bordeaux de se transformer en piquette…

Une situation qui a fait dégoupiller l’UNFP. Dans un communiqué intitulé « Carton plein à Bordeaux », le syndicat des joueurs a invité GACP à revoir sa position : «  A Bordeaux, on cultive la tradition de la mise à la cave pour laisser au vin le temps d’exprimer tout son potentiel. On « oublie » les bouteilles, tout en élevant le précieux nectar. Mais ne voilà t-il pas qu’au club de football, on mélange le temps des vendanges – le mercato – à celui de la mise en garde… C’est ainsi que six joueurs de l’effectif des Girondins sont aujourd’hui écartés du groupe professionnel… »

Et menace de poursuites

Invitant la LFP à réagir, l’UNFP prévient également les dirigeants bordelais que cette situation ne pourra pas durer au delà du 31 août : « Là où l’histoire prend tout son corps, c’est que les négociants, pardon les dirigeants bordelais ont poussé le bouchon jusqu’à affirmer à certains joueurs que ces mises à l’écart continueraient après le 31 août, date à laquelle, selon l’article 507 de la Charte, ils ont pourtant l’obligation de les réintégrer au premier groupe professionnel ou de créer un second groupe professionnel d’un minimum de… 10 joueurs ! »

Arnaud Carond