Girondins, OM : Giresse traumatisé par son retour à Bordeaux

Girondins : Alain Giresse dresse un bilan de la saison

Le match en retard de la 14e journée de Ligue 1 qui opposera l’OM à Bordeaux ce dimanche soir évoque immanquablement le souvenir d’Alain Giresse, parti des Girondins en 1986 pour rejoindre la Canebière.

Interrogé par le quotidien L’Équipe, l’ancien international tricolore raconte comment ce départ avait mis son président Claude Bez en fureur et combien son retour en Gironde avait été difficile, « Gigi » faisait ce soir-là l’objet d’un marquage très rude de la part de Gernot Rohr.

« Je devenais le paria car j’étais l’enfant du pays, comme lui, qui s’en allait. Il m’avait fait signer dès 1971 un contrat avec le statut d’international. Il a fallu que Jacques Chaban-Delmas (le maire de Bordeaux) nous réunisse, un jour, pour en finir. ‘Vous êtes tous les deux des symboles de Bordeaux…’, nous a-t-il expliqué. (…) Revenir à Bordeaux fut un des moments les plus pénibles de ma carrière mais ça s’est bien passé avec le public. Et dans l’équipe, j’avais des amis, il y avait quand même Girard, Tigana, Battiston… C’est l’attitude de Rohr, surtout… L’année d’après, j’ai même demandé à ne pas jouer. Je ne pouvais pas. Trop dur psychologiquement. »

Retrouvez également toute l’actualité des Girondins sur webgirondins.