Girondins : un ancien coach bordelais réclame la tête de Longuépée

true

Se plaçant en soutien des Ultramarines contre King Street, Willy Sagnol pense que Frédéric Longuépée ne peut pas rester président des Girondins de Bordeaux.

Aux Girondins de Bordeaux, Frédéric Longuépée est devenu en quelques mois l’homme à abattre. Lassé de son discours et de ses promesses non tenus, les Ultramarines sont rentrés dans un conflit visant à faire destituer l’homme de King Street. Un discours partagé par de nombreux anciens joueurs, agacés des méthodes du fonds d’investissement américain.

A lire aussi : Tous les articles sur les Girondins

Dimanche soir, sur « RMC Sport », l’ancien coach girondin Willy Sagnol a apporté sa voix au chapitre, réclamant lui aussi la démission du président délégué. « Les Ultramarines, et les supporters de Bordeaux en général, sont en colère. Ils se sont fait prendre pour des cons, et pas qu’une fois (…) Longuépée refuse de démissionner ? Son intérêt personnel est plus important que le club ».

Pour l’ancien Champion d’Europe, le point de non-retour a été atteint : « Je pense que c’est quand même quelqu’un d’intelligent, qui doit quand même se rendre compte qu’il n’y a plus de débat, plus de discussion possible, plus de dialogue. Ça a été trop loin ! »