Pause tactique – RC Lens : les énormes cadeaux de la défense à Maurice-Belay

La pause tactique, une rubrique que vous pouvez retrouver tous les lundis après les matchs de Ligue 1, à 12 heures, 18 heures et 20 heures. Réagissez également sur Twitter avec le hashtag #PauseTactique.

Alors que le RC Lens avait su revenir dans la partie à Bordeaux, les Nordistes ont finalement cédé face à Maurice-Belay, qui a bien été aidé.

Maurice-Belay, le seul tranquille entre les lignes

lens 1

En cette fin de match, les Lensois, qui ont su égaliser rapidement, tentent de quadriller le terrain le mieux possible face aux derniers assauts bordelais. On remarque que la grande majorité des joueurs girondins est serrée, de plus ou moins loin, par un Lensois (zones oranges). Seul Nicolas Maurice-Belay (zone rouge) bénéficie d’une belle liberté. De marquage d’abord, le Lensois le plus proche (zone jaune) étant derrière lui et à quelques mètres. D’évoluer entre les lignes, aussi, puisque le Bordelais profite d’un bloc lensois étiré pour s’engouffrer dans l’espace.

Maurice-Belay se retourne sans difficulté

lens 2

Logiquement alerté dans l’intervalle, Nicolas Maurice-Belay (zone rouge) peut tenter de combiner assez facilement avec son partenaire en retrait (zone bleue) avant de lui proposer une solution de une-deux. Là encore, la défense lensoise est passive quand Maurice-Belay propose cet appel dans l’axe. Personne ne le serre de près pour l’empêcher de se retourner, et personne n’est assez prompt pour l’empêcher de récupérer le ballon à 25 mètres face au but.

Maurice-Belay abandonné par le marquage

lens 3

Après avoir percé dans l’axe, Maurice-Belay (zone rouge) trouve un relais avec Kiese Thelin (zone bleue) qui parvient à se retourner avant de rendre le ballon au numéro 19 bordelais. Maurice-Belay qui, de son côté, a été complètement oublié par la défense lensoise, notamment le milieu de terrain (zone orange) qui le suivait depuis son premier une-deux et qui stoppe quasiment sa course.

Riou fait un dernier cadeau à Maurice-Belay

lens 4

Dernier cadeau de la maison RC Lens, Maurice Belay (zone rouge), en plus de pouvoir s’infiltrer en toute tranquillité dans la surface, n’a aucune difficulté à ajuster Rudy Riou. Il faut dire que le portier lensois fait tout pour ne pas vraiment en imposer. Au moment de la frappe, Riou (zone bleue) est déjà assis par terre, avec forcément moins de latitude pour intervenir, que ce soit sur ses côtés ou au dessus de lui sur une balle piquée. Preuve que cela coûte cher, Maurice-Belay n’a même pas besoin d’ajuster une bonne frappe pour marquer. Son tir passe tout près de Riou, qui a le tort d’être beaucoup moins mobile…