FC Nantes, Girondins – Mercato : Mogi Bayat placé sous mandat d’arrêt, ce que la justice belge lui reproche

Proche du FC Nantes et des Girondins de Bordeaux, l’agent Mogi Bayat devra répondre de ses actes devant la justice.

Entre mardi et mercredi, un gigantesque coup de filets est intervenu dans le milieu du football belge. Interpellé, Mogi Bayat a été placé hier sous mandat d’arrêt judiciaire par le parquet fédéral. S’il n’est pas concerné par tout le volet de l’affaire ayant à voir avec la corruption, les matches arrangés et les contacts avec les arbitres, le plus célèbre agent de Belgique devra répondre de manœuvres de blanchiment d’argent.

Arnaques et montres de luxe

Mogi Bayat est en effet accusé d’avoir mis en place des montages financiers dans le dos de ses joueurs et des clubs concernés. D’après plusieurs médias belges dont la RTBF, Mogi Bayat aurait eu recours à des agents complices et des personnes morales en France, en Angleterre et au Luxembourg pour mettre en place son business. Il aurait aussi acheté des montres de luxe frauduleusement dédouanées pour s’en servir de cadeaux d’affaires.

Nantes et Bordeaux n’ont pas à s’inquiéter

Rappelons que le FC Nantes et les Girondins de Bordeaux, les deux clubs français ayant réalisé de nombreuses tractations avec Mogi Bayat ces derniers mois, ne sont pour l’heure pas concernés par cette affaire… Et rien ne dit qu’ils le seront à un moment donné. Trois transferts sont passés au peigne fin par les enquêteurs, aucun ne concerne les deux formations de Ligue 1.

Arnaud Carond