LOSC – EXCLU : Cheyrou, ses motifs d’inquiétude pour l’avenir

Joueur emblématique du LOSC entre 1998 et 2002, où il a été formé, Bruno Cheyrou suit toujours son ancien club avec attention mais ne cache pas son inquiétude pour son avenir extra-sportif. 

Interrogé début avril, Bruno Cheyrou n’émet pas vraiment de réserves sur les capacités sportives du club nordiste ni sur les compétences de ses dirigeants mais plutôt sur sa latitude financière, ce qui pourrait être un frein dans son développement à venir.

« Pour être honnête, je suis assez inquiet pour le futur du LOSC. Avec le nouveau stade, il devait venir lutter avec les plus grands clubs comme le PSG, l’OL et l’OM mais on voit que ce n’est pas le cas. La bascule n’a pas été faite. Il a été au sommet du foot français durant la dernière décennie mais il ne l’est plus. Donc, oui, je ne suis pas rassuré car tant que Lille sera en attente d’une source financière extérieure, ce sera compliqué. Comme d’autres clubs d’ailleurs, nous a récemment expliqué le consultant de beIN SPORTS. Il faut voir avec la possible arrivée de Marc Coucke mais on dit que la masse salariale doit baisser, qu’il n’y aura plus de transferts élevés, que les perspectives ne sont guère réjouissantes et cela m’attriste. C’est dommage car les infrastructures sont au niveau du top européen, le stade et Luchin sont magnifiques mais il ne faut pas rêver… Le club ne peut plus vendre des Eden Hazard tous les ans ».

Récemment, les propos de Michel Seydoux sont venus confirmer que Bruno Cheyrou n’était pas forcément dans le faux.

JP