LOSC, RC Lens, FC Nantes : Corchia prend deux matchs, Valdivia, Kjaer et Gomis un seul

La commission de discipline de la LFP a rendu ses décisions ce mercredi soir. Le LOSC est particulièrement touché puisque Sébastien Corchia écope de deux matchs ferme, tandis que Simon Kjaer en prend un, tout comme le Lensois Pierrick Valdivia et le Nantais Rémi Gomis.

Toutes les décisions : 

Deux matchs ferme
Sébastien Corchia (LOSC)

34ème journée : Olympique de Marseille – FC Lorient du 24 avril 2015
Rapport complémentaire de l’arbitre
La Commission, saisie par le rapport complémentaire de l’arbitre, convoque le Raffidine Abdullah (FC Lorient) suite à son geste de la 75e minute, pour sa séance du jeudi 21 mai 2015 dans le respect des dispositions des règlements disciplinaires et du Code du Sport imposant 15 jours de délai minimum, et n’enregistre pas l’avertissement du joueur dans l’attente de la décision.

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue  1, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir du mardi 5 mai 2015 à 0h00.
Jérémy Pied (EA Guingamp), Pierrick Valdivia (RC Lens), Gregory van der Wiel (Paris SG), Simon Kjaer (LOSC), Christophe Jallet (OL), Daniel Congré (Montpellier HSC), Bryan Dabo (Montpellier HSC), Rémi Gomis (FC Nantes).

31e journée : OGC Nice – Evian Thonon Gaillard FC du 4 avril 2015
Comportement des supporters de l’OGC Nice :
Réunie le 9 avril 2015, la Commission avait décidé de placer le dossier en instruction et de prononcer à titre conservatoire la fermeture de la Tribune Populaire Sud. A la demande du club, la Commission avait accepté d’avancer l’audition, initialement prévue le mercredi 6 mai, au mercredi 29 avril 2015. Après lecture du rapport d’instruction et audition des dirigeants du club, la Commission sanctionne l’OGC Nice d’un match à huis-clos partiel s’appliquant sur la Tribune Populaire Sud. Cette sanction a été purgée à l’occasion du match OGC Nice – Paris Saint-Germain.