Hoffenheim – OL (3-3) : Pierre Ménès détruit la défense lyonnaise

Si l’OL a ramené un point de son déplacement en Allemagne à Hoffenheim (3-3), Pierre Ménès a une analyse plutôt négative de la rencontre.

Mardi soir, l’Olympique Lyonnais a concédé le nul (3-3) sur la pelouse d’Hoffenheim pour le compte de la 3e journée de la Ligue des Champions. Bien que les Gones affichent cinq points en ayant joué deux fois à l’extérieur, Pierre Ménès n’est pas séduit par la prestation rhodanienne, estimant que les Lyonnais n’avaient pas de fonds de jeu contrairement aux Allemands.

« L’OL a souffert le martyre sur les côtés, surtout celui de Mendy qui a fait un match effroyable sur le plan défensif, bien mal aidé par Terrier il faut le dire aussi », déplore Pierre Ménès, qui estime que le meilleur joueur de l’OL à Hoffenheim était finalement le défenseur allemand Vogt (coupable sur deux des trois buts) : « Les trois buts sont chanceux. Le premier avec cette relance stupide du gardien que Vogt perd devant Traoré, le second avec cette frappe de Ndombélé sur lequel Baumann n’est pas très net – même si la frappe est puissante – et le troisième sur lequel le même Baumann dévie le tir de Depay sur l’intérieur de son poteau ». 

« Je pense qu’il y a de gros problèmes défensifs dans cette équipe, que Tousart joue beaucoup trop près de sa charnière et fait reculer tout le bloc, et surtout que le manque de vigilance et de hargne défensive de cette équipe, qu’on a déjà pu constater cette saison, se révélera tôt ou tard rédhibitoire », analyse-t-il.

Arnaud Carond