LOSC – OL (2-2) : la cote de Bruno Genesio continue de remonter selon Jean-Michel Aulas

Selon le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, son entraîneur, Bruno Genesio, aurait joué un grand rôle dans le nul ramené de Lille (2-2) grâce à son discours à la pause.

L’Olympique Lyonnais a terminé sa semaine sans victoire au compteur. Mais ses deux nuls, contre Manchester City (2-2) au Groupama Stadium en Champions League et hier après-midi au stade Pierre-Mauroy contre le LOSC (2-2), ont valeur de victoire. Mardi, les Gones ont tenu la dragée haute à l’une des meilleures équipes d’Europe, menant à deux reprises, et en L1, ils sont parvenus à rattrapé un déficit de deux buts.

Pour Jean-Michel Aulas, le point ramené de Lille est symbolique dans la mesure où il souligne le coaching exceptionnel de son entraîneur, pourtant très critiqué, Bruno Genesio : “Il y a cette maîtrise du psychologique qui fait qu’on a changé, Bruno arrive à donner confiance aux joueurs. Avant, on baissait la tête. Là, le coach a réussi à les convaincre qu’ils peuvent renverser des situations”.

“Indépendamment des choix tactiques, c’est le côté mental et psychologique qui est devenu un point fort de l’OL. Alors qu’on disait qu’on avait cette faiblesse psychologique avant. Ces points faibles sont devenus des points forts.”

R.N.