OL – EXCLU Bisevac : « En face, on peut tout me dire »

Dans un long entretien qu’il nous a accordé pour But! Lyon en kiosques aujourd’hui, Milan Bisevac est revenu sur son parcours mais également son drôle de caractère. Extraits.

But! Lyon 30Le leadership

« Cela a toujours été comme ça ! Je n’ai jamais forcé ma nature. Où je suis passé, j’ai toujours été franc. Pour moi, le respect est primordial. Tu vois en interview, jusqu’à ce stade tu peux venir. Tant que ça ne touche pas à ma vie privé, c’est cool ! Moi, je suis quelqu’un qui pose des limites. Il n’y a rien de méchant derrière tout ça. Je suis comme ça. Dans la vie d’un vestiaire, c’est pareil !

Je ne me force pas à être au premier plan. Tout part du terrain, à partir du moment où tu donnes l’exemple. Après, quand je suis énervé après quelqu’un, je préfère lui dire en face. Même si ça fait mal. Il y a une chose que je déteste par-dessus tout, c’est les mecs qui parlent dans ton dos. J’en connais beaucoup et je n’hésite pas à les effacer ma vie. Dans les yeux, on peut tout me dire : « T’es un con, t’es un mauvais ! » Mais ne t’avises jamais de le faire derrière moi. Cette mentalité m’a valu de perdre des amis mais ceux qui ont lâché à cause de ma franchise ne sont pas de vrais amis. »

Le poste de latéral droit

« J’ai fait tout pour donner le meilleur de moi-même pour aider l’équipe. J’ai fait les efforts mais je ne suis pas le genre de joueurs à faire 100 fois des allers retours. Je suis bien physiquement et Ancelotti s’en est rendu compte avec les GPS qu’il nous faisait porter dans le dos aux entraînements. Avec ça, c’est difficile de leur cacher des choses ! Moi, j’étais fort (sourire) Mais ce poste n’est pas le mien. Je ne m’y sens pas à l’aise ! J’ai beaucoup plus confiance dans l’axe. Ce n’est pas les mêmes efforts, pas les mêmes courses, pas le même travail. »

Recueilli par Alexandre CORBOZ

Retrouvez l’intégralité de l’interview dans But! Lyon, actuellement en kiosques.