OL – Hoffenheim (2-2) : plan de jeu, qualification, la France en Europe… Le diagnostic de Genesio

A l’issue de la rencontre OL – Hoffenheim (2-2), Bruno Genesio a fait face aux journalismes, expliquant avec lucidité les soucis de son équipe et des clubs français en Europe cette saison.

Sur le plan de jeu et la prestation de son équipe

« Le plan n’a pas totalement marché. Il y a de l’agacement, de la colère. On a lâché deux points ce soir. Même si le système à trois derrière a plutôt bien fonctionné, il faut savoir tuer les matches (…) Ce soir, notre prestation n’a rien à voir avec celle de Bordeaux, que ce soit dans le contenu, dans le jeu ou dans les attitudes. C’est peut-être le meilleur match que nous ayons fait collectivement chez nous. Malheureusement ce qui compte, c’est le résultat et il n’est pas en notre faveur. »

Sur la qualification pour les 8e de finale

« On reste malgré tout dans une bonne position. On est second avec trois points d’avance sur Hoffenheim et un goal-average particulier supérieur. Il faudra voir comment ça va se passer à la prochaine journée avec la réception de Manchester City. »

Sur les difficultés françaises en Europe

« C’est difficile de dominer sa compétition européenne. L’opposition est relevée. Après, je pense qu’en France on a un gros travail à faire mentalement. Il faut que nous ayons davantage confiance en nous. Dans ce domaine, nous sommes inférieurs à certaines nations. »

Alexandre CORBOZ, au Groupama Stadium.