OM : Adil Rami s’offre une sortie musclée après l’annonce de son burn-out

Au lendemain de l’annonce de son burn-out, le défenseur central de l’OM Adil Rami s’en est vertement pris à ceux qui empiètent un peu trop sur sa vie privée.

Sans doute fâché d’avoir été relégué derrière la jeune garde Boubakar Camara – Duje Caleta-Car au sein de la charnière de l’OM pendant sa blessure, Adil Rami montre les crocs. Dimanche soir, au micro du CFC, le champion du monde a joué franc-jeu sur sa vie privée en expliquant que le titre décroché en Russie l’avait mis complètement à plat.

Rami a même employé le terme fort de « burn-out » pour qualifier sa situation. « C’est simple, je n’ai pas fait le deuil de tout ce que j’ai vécu pendant la Coupe du monde. J’ai pas eu assez de vacances, pas eu le temps de me vider la tête. Il me fallait du repos et je n’en ai pas eu. Oui, j’ai fait un burn-out. J’en ai parlé, j’ai même eu un coach mental. Même l’odeur de la pelouse, je ne la reconnaissais pas. Je ne voulais plus faire mal aux attaquants adverses », a-t-il lâché.

Le défenseur central de l’OM a encore des choses à dire. Trop souvent pris en photo à son goût, le compagnon de Pamela Anderson a demandé un peu de tranquillité dans un post sur Instagram. Avec ses propres mots : « Vous prenez des photos en scred (secrètement) aussi? Vous demandez? Je vois des paparazzis toutes les deux secondes. J’ai envie de dormir dans l’avion ou dans le train la bouche ouverte, je peux? » Et de conclure sa diatribe par un petit « enfoi… »

 

JP