OM : Azpilicueta veut quitter le club !

Considéré comme l’un des meilleurs olympiens la saison dernière, César Azpilicueta envisagerait de quitter le club marseillais pour avoir une chance d’intégrer la Roja.

Arrivé en 2010 sur la Canebière pour 7M€, César Azpilicueta fait partie des cadres du club. Intraitable sur son côté droit et capable d’évoluer également sur le flanc gauche, il a été l’une des rares satisfactions de la saison sous le maillot phocéen. Si l’Espagnol avoue se plaire et se sentir comme chez lui à Marseille, il s’interroge sur les ambitions du club avec notamment le départ de Didier Deschamps à la tête de l’équipe première. De plus, sa non sélection avec la Roja pour l’Euro l’a réellement affecté même s’il avait avoué être déjà heureux de pouvoir disputer les Jeux Olympiques avec son équipe nationale.

« L’OM est un handicap pour moi »
Oui mais voilà, ce n’est pas suffisant pour la jeune pépite espagnole qui a vu éclore un joueur comme Jordi Alba avec la sélection. Du coup, le latéral phocéen éprouve un peu de regret à l’heure où son pays va disputer la finale de l’Euro face à l’Italie. Dans un entretien accordé au site Sportmag, le joueur a fait part de sa frustration et du manque de médiatisation d’un club comme l’OM au niveau international : « La majorité des joueurs évoluent dans le championnat espagnol et quelques-uns en Angleterre. L’Espagne et l’Angleterre ont plus de visibilité. Je pense que si le coach me suit, il me suivra partout, mais le niveau du championnat et de l’équipe dans lequel on évolue peut jouer. J’ai fait de bonnes choses cette année, mais le classement général y fait beaucoup et celui de l’OM est un handicap pour moi ».

La Juventus et l’AS Rome à l’affût
Un handicap que le joueur estime moindre dans les championnats étrangers. Conscient de ses capacités et de ses bonnes prestations, il sait pertinemment que c’est la mauvaise saison de l’OM qui l’a privé de championnat d’Europe : « Mon rêve principal est d’aller en sélection, je veux jouer dans un club qui me permette d’atteindre ce but. Cette année, on a disputé un quart de finale de Ligue des champions, ça se voit au niveau international. Par contre, si cette année on avait été champion, ça aurait été plus facile pour moi, c’est dommage ! Mais bon c’est comme ça, la réalité est là et il faut l’assumer ».
Assumer, le jeune espagnol semble le faire volontiers tant il se met dans le même panier que ses partenaires mais il n’hésitera pas une seule seconde si une grosse cylindrée européenne se penche réellement sur son cas. Et justement, La Juventus de Turin et l’AS Rome le suivent de près. Si une offre aux alentours de 14M€ venait à se présenter sur le bureau du président marseillais, il deviendra alors compliqué de retenir le joueur.

Michael LESCOT