OM : cet ingrédient que Rudi Garcia et ses hommes vont devoir ajouter pour atteindre la C1

OM – Mercato : André Villas-Boas pas très chaud pour conserver Mario Balotelli ?

Pour Manuel Amoros, il ne fait aucun doute que l’OM a suffisamment de talent pour se qualifier pour la Champions League. Mais il va lui falloir faire preuve de caractère.

Manuel Amoros a certes évolué dans une équipe de l’OM hyper talentueuse, lors de son premier passage entre 1989 et 1993, mais elle était également bagarreuse, surtout celle ayant décroché la Champions League. Lors du triomphe de Munich, il n’y avait que des guerriers sur le terrain, ce qui a sans doute fait la différence face au grand Milan. Interrogé par le site footballclubdemarseille.fr, l’ancien latéral droit a expliqué que le caractère, c’est peut-être ce qu’il manquait à l’OM actuel pour atteindre son objectif…

« Il y a deux équipes qui sont vraiment constantes : le PSG et Lille. Toutes les autres sont en dents de scie. Elles gagnent des matches, puis elles perdent, elles ne font pas de séries. C’est très compliqué dans ce championnat. A part le PSG et Lille qui ont gagné les points nécessaires, les autres peuvent se battre pour cette 3e place. Mais il va falloir relever le niveau, se battre comme des chiens pour glaner des points. Aujourd’hui on s’en fout de bien jouer ou non, le plus important est de gagner des points pour atteindre l’objectif du club. »

« Cela fait deux ans et demi que McCourt a repris le club, l’objectif était la Champions League, et malheureusement on ne l’a pas pour l’instant. On n’a pas non plus une équipe qui ne joue pas au ballon, on a de bons footballers. Mais qu’est-ce qui fait la différence avec le haut niveau ? C’est le tempérament des joueurs. Le joueur doit être psychologiquement prêt à se battre pendant les douze matches qui reste. Il faut avoir un groupe, un collectif qui se batte. C’est ça le plus important. »

R.N.