OM : Pape Diouf se paie le Champions Project et Eyraud

Pape Diouf a un œil très critique sur le premier Mercato de l’OM version McCourt ainsi que sur l’attitude de Jacques-Henri Eyraud.

Président de l’Olympique de Marseille durant quatre ans de 2005 à 2009, Pape Diouf garde un œil attentif sur l’évolution du Champions Project. Pour l’ancien agent et journaliste, le club phocéen et son président délégué Jacques-Henri Eyraud n’ont pas adopté la bonne politique.

« En tant que président, j’aurais évité le retour des anciens », a expliqué Pape Diouf à RMC Sport : « Si j’avais Frank McCourt devant moi, je lui dirais qu’il mette un peu plus d’argent pour acheter de meilleurs joueurs », a-t-il poursuivi.

Pour Jacques-Henri Eyraud, il y a un souci de communication selon Diouf : « Ne pas être content des critiques après Monaco, c’était une chose à ne pas faire. A Marseille, il y a les supporters mais aussi les commentateurs. Dire qu’il ne faut pas s’arrêter sur un match sur 18 était une erreur ». Pour avoir encaissé les coups durant son mandat, l’intéressé sait au moins de quoi il parle.

Arnaud Carond