OM, Equipe de France : Comment Thauvin réagit aux sifflets des Parisiens

Comme (trop) souvent, un joueur marseillais a été sifflé mardi soir, au stade de France, alors qu’il portait le maillot des Bleus. Florian Thauvin en l’occurrence.

Ce n’est pas nouveau et ce n’est pas pour cette raison qu’il ne faut pas s’en émouvoir. Au fil du temps, tout joueurs marseillais évoluant sous les couleurs de l’équipe de France a sans cesse eu droit aux sifflets des supporters parisiens du Stade de France. Une attitude, ô combien regrettable, qui pourrait également se produire si les Bleus disputaient leurs rencontres à Saint-Etienne, avec des joueurs lyonnais, à Nantes, avec des Bordelais, et ainsi de suite…

Mardi soir, lors du match France-Uruguay, l’attaquant marseillais, Florian Thauvin, n’a donc pas échappé au triste accueil, sifflé par une partie du public du Stade de France lorsqu’il est entré sur la pelouse, avant que certains chants à son nom descendent également des tribunes.

Lui qui avait déjà dû faire face aux mêmes sifflets du public niçois, peu de temps avant la Coupe du Monde en Russie, lors du match amical contre l’Italie (3-1).

Dans des propos accordés au quotidien marseillais, La Provence, le joueur a clairement exprimé ce qu’il ressentait. « Quand on est un joueur marseillais qui vient à Paris, ça fait partie du jeu. Il faut simplement ne pas oublier que, quand on est là, on est ici pour porter le maillot de l’équipe de France et pour se donner à 100% pour elle. L’équipe de France ne fait qu’un. À partir de ce moment-là, il n’y a plus de Marseillais ni de Parisiens. Ça me passe au-dessus. Avec le temps, j’ai pris l’habitude, même si je préférerais que ça se passe autrement. »

L.T.