OM : Labrune, Bielsa, Michel… Pape Diouf tire à vue et évoque les contours d’un retour

Dans les colonnes de L’Equipe ce mercredi, Pape Diouf a, une nouvelle fois, tiré à boulet rouge sur Vincent Labrune… Et évoqué les conditions d’un possible retour à l’OM.

S’il reconnait une « très bonne recrue » à Vincent Labrune avec Lassana Diarra, Pape Diouf est beaucoup moins tendre quand il parle du projet sportif phocéen : « La gouvernance dans ce club est menée à l’aveuglette. La première idée fausse répandue, c’est de dire que l’OM n’a plus d’argent. Moi, je réponds : plus d’argent par rapport à qui ? Au Paris Saint-Germain. Sinon aucun club n’est plus riche que l’OM, qui a suffisamment de fonds aujourd’hui pour pouvoir jouer les premiers rôles en Ligue 1. »

L’ancien président (2005-2009) est également revenu sur le choix des entraîneurs, lui qui n’aurait engagé ni Marcelo Bielsa ni Michel : « Que l’on arrête de me dire que les entraîneurs peuvent tout changer. Je crois d’autant moins en eux, quand ils ne savent pas s’exprimer dans la langue des joueurs », glisse l’ex-journaliste et agent qui ne se voit revenir à l’OM que sous deux conditions précises :

« La première ce serait d’être approché par un investisseur qui peut donner au club une nouvelle puissance financière. Une puissance financière presque parisienne. Cela serait alors tentant. La deuxième raison qui pourrait me faire replonger, c’est que l’OM tombe tellement bas qu’il faille le ramasser à la petite cuillière et qu’il n’y ait personne pour le faire. Je pourrais peut-être, non pas me sacrifier, mais me mobiliser pour faire repartir ce club. Mais les deux cas me paraissent assez improbables. »