OM : le divorce avec le club, Bielsa, Labrune, son avenir … Cheyrou vide son sac !

Libéré de ses derniers mois de contrat à l’Olympique de Marseille après avoir été mis à l’écart du groupe professionnel, Benoît Cheyrou s’est enfin exprimé sur sa situation ce matin dans les colonnes de L’Equipe. « La conscience en paix », le milieu de terrain de 33 ans ne l’a pas fait par « envie d’étaler (ses) états d’âme ou de polémiquer » mais simplement pour que « les gens sachent ce (qu’il a) vécu depuis cet été » :

« Je discutais d’une possible prolongation avec le président, assortie d’une reconversion. Ça m’intéressait vraiment. D’un accord possible, nous sommes passés très vite début août à un désaccord profond avec la direction du club », glisse Cheyrou, qui a vu ce souci le pousser vers l’équipe réserve en CFA2 et comprendre très vite que son histoire avec l’OM était finie.

« Tout était flou »

Dans cette période difficile, l’intéressé a fustigé le manque de communication au club :  « Tout le monde a bien compris que la communication du club était compliquée ces derniers temps entre les différents organes. J’ai eu la chance de pouvoir discuter avec le coach. Il me disait que c’était le président qui avait fait le choix de ma mise à l’écart. Mais le président, lui, me disait que c’était le coach. Tout était flou. J’aurais aimé avoir une discussion à trois avec le coach et le président. Mais elle n’a jamais eu lieu », poursuit-il et qualifiant les derniers rapports avec son ancien président Vincent Labrune de « froids ».

Désormais, Benoît veut penser à l’avenir : « Je suis libre désormais et je compte rejouer. Je me sens bien. Je ne veux me fermer aucune porte mais c’est compliqué de rejouer dans un autre club français quand on est passé par l’OM. »

Surfez sur But ! Football Club depuis vos mobiles.

Retrouvez également nos journaux sur notre boutique. Le paiement est totalement sécurisé. Vous n’avez plus qu’à surfer et cliquer sur le lien suivant ICI.