OM : les gagnants et les perdants de la révolution Bielsa

On le disait emprisonné dans un système de jeu en 3-3-3-1 que lui seul pratique. Marcelo Bielsa est décidément un entraîneur très surprenant, appréciant peu la compagnie des journalistes mais capable de leur donner du grain à moudre à chaque conférence de presse. Face à l’ETG le week-end dernier (victoire 3-1), « el Loco » a annoncé son équipe-type à deux jours du match, revenant à un 4-2-3-1 plus conventionnel. De grands axes se dégagent déjà.

Les gagnants du nouveau système

Jérémy Morel n’était plus forcément titulaire, l’Argentin en a fait un joueur quasiment indéboulonnable. Dans l’axe, si Benjamin Mendy est opérationnel, à gauche sinon. Il faut partie des deux éléments avec Nicolas Nkoulou que Bielsa n’a pas fait tourner. Capable d’évoluer à droite ou dans l’axe, l’ex-lofteur Rod Fanni revient bien en grâce aux yeux de son entraîneur et qui revient sur la même ligne que Brice Dja Djédjé. A la récupération, le duo composé de Gianni Imbula et Jacques-Alayxis Romao a séduit Bielsa, tout comme le trio d’offensifs composé d’André Ayew, Dimitri Payet et Florian Thauvin et le buteur André-Pierre Gignac, très efficace depuis l’arrivée d’un sérieux concurrent à son poste.

Ils sont proches du onze

Rentrants régulièrement en jeu depuis leurs arrivées respectives, Abdelaziz Barrada et Romain Alessandrini souffrent surtout du fait que les titulaires soient performants à leur poste. Une éventuelle baisse de rythme d’un Ayew ou d’un Payet pourraient néanmoins leur ouvrir la porte. En attendant, les deux hommes rongent leur frein. Destin identique pour l’autre recrue Michy Batshuayi, révélation de la préparation mais victime d’un « APG » redoutable depuis le début du mois d’août. Pour ces trois joueurs, la hiérarchie n’est pas figée.

Les perdants du nouveau système

Arrivé à la fin de l’été, Doria paie le fait de ne pas avoir été voulu par Marcelo Bielsa. L’ancien coach de l’Athletic Bilbao prend d’ailleurs le temps de l’analyser sous toutes les coutures avant de savoir s’il peut prendre la place de quelqu’un d’autres. Titulaire surprise en début de saison dans la défense à trois de l’OM, Stéphane Sparagna a payé l’entame ratée face à Bastia. Le jeune défenseur est sorti des plans depuis l’échec de la défense à trois. Blessé en début de saison, Mario Lemina paie l’émergence d’un duo très complémentaire à la récupération. Benoît Cheyrou paie, quant à lui, ses soucis avec la direction phocéenne, Marcelo Bielsa étant prêt à l’intégrer au groupe voir même à coucher son nom sur les feuilles de match.

Non classé

Testé en amical face à Arles-Avignon en attaquant de pointe, le jeune Jérémie Porsan-Clémente (16 ans) semble faire partie des plans de Bielsa dans des objectifs à moyens termes. A court terme en revanche, l’attaquant peut difficilement espérer mieux que quelques miettes de temps de jeu en fonction des absences à la pointe de l’attaque.

Vous êtes, chaque jour, de plus en plus nombreux à les télécharger. Nous voulons parler, bien entendu, de nos deux applications pour Iphone et Android.

Vous êtes un amoureux du ballon rond, et vous voulez être au courant de tout ce qui se passe (avant tout le monde) sur la planète foot, surfez sur But ! Football Club depuis vos mobiles.

Retrouvez également nos journaux sur notre boutique. Le paiement est totalement sécurisé. Vous n’avez plus qu’à surfer et cliquer sur le lien suivant ICI.