OM : Mal en point Marseille ? Un Amiénois ne cache pourtant pas son inquiétude

ASSE - Coupe de France : quatre Dijonnais absents face aux Verts

Dimanche soir, à 21 heures, l’OM se déplace sur le terrain d’Amiens. Rencontre que redoute déjà le milieu de terrain de l’ASC, Thomas Monconduit.

C’était il y a plus d’un an. Et les supporters marseillais s’en souviennent sans doute bien, eux qui avaient assisté ce jour-là au doublé de leur attaquant, Clinton Njie. L’OM était venu s’imposer, sans trop de difficultés, sur la pelouse du promu amiénois et avait indiqué aux observateurs qu’il fallait compter avec le club phocéen pour la lutte au podium.

Cette saison, c’est dimanche soir que les Marseillais retrouvent le stade de la Licorne. Et si la forme actuelle des joueurs de Rudi Garcia laisse à désirer, aucun relâchement n’est à prévoir du côté des Amiénois. Bien au contraire.

Tel est en substance le discours du milieu de terrain, Thomas Monconduit, qui n’a guère oublié la physionomie du duel de la saison passée à domicile. Propos tenus sur le site officiel du de l’ASC.

« Marseille serait dernier, ce serait pareil. Même en L2, cela resterait Marseille. Dans ce match, il n’y aura que trois points à prendre. Mais je me méfie beaucoup car je me souviens que l’an dernier, ils étaient arrivés alors qu’ils étaient 7e au classement. Ils nous avaient marchés dessus et gagné. Si de notre côté, nous ne mettons pas les ingrédients nécessaires, nous passerons à la trappe. Ce qui fait notre force, c’est le collectif, l’esprit d’équipe, la combativité. Si nous voulons faire un bon résultat, il faudra jouer tous ensemble. »
L.T.