OM : Margarita Louis-Dreyfus « part parfois en vrille »

Au lendemain de son communiqué cinglant sur sa fortune personnelle, un proche de la grande patronne de l’OM Margarita Louis-Dreyfus avoue qu’elle dépasse parfois les bornes.

Des communiqués comme s’il en pleuvait à l’OM ! Depuis quelques mois, dès qu’une annonce dans la presse ne plait pas à Margarita Louis-Dreyfus, la réponse est imminente sur le site officiel de l’OM. Le dernier en date est arrivé ce mercredi et concernait une mise au point de MLD sur sa fortune personnelle : « Les titres du Groupe Louis-Dreyfus ne m’appartiennent pas, mais sont portés par une Fondation. C’est pourquoi je ne peux en aucun cas valoriser ces titres pour moi et ne possède pas les milliards qui me sont prêtés par la presse. » Dont acte, mais cette profusion de communiqués souvent cinglants ne témoigneraient-ils pas plutôt d’un manque de sérénité ponctuel ?

Bouchet a énervé MLD

« Avec MLD, le diable se niche dans les détails, et parfois, elle part en vrille », confie un proche dans L’Équipe, quand un de ses conseillers assure que « les mots sont savamment pesés. » Pour chercher la raison de sa dernière colère, il faut reculer jusqu’à mardi et tendre l’oreille aux propos de Christophe Bouchet, ancien président de l’OM (2002-2005) dans La Provence : « McCourt ne va pas mettre 500 M€, j’en suis sûr. Il est beaucoup moins riche que Margarita Louis-Dreyfus, il ne faut pas s’attendre à grimper aux arbres. » Pour la dernière publication de Forbes, la plus récente, le trésor de MLD est estimé à 6,8 milliards de dollars, avec la 171e fortune mondiale.

Julien Perez