OM – Mercato : une priorité absolue se dégage pour Frank McCourt

OM - Mercato : une priorité absolue se dégage pour Frank McCourt

Pour l’économiste Pierre Rondeau, qui s’est exprimé sur RMC Sport, afin de relancer l’OM Champions Project, il faudra avant tout dégraisser la masse salariale.

La sortie médiatique du président de l’Olympique de Marseille, Jacques-Henri Eyraud, lors d’une interview au Dauphiné publiée ce mardi n’est pas passée inaperçue. Le prochain mercato estival sera ainsi placé sous le signe des départs afin de réduire le déficit du club (78,5 millions d’euros). Dès lors, et comme on peut déjà l’imaginer, les joueurs à forte valeur marchande (Florian Thauvin, Dimitri Payet, Luiz Gustavo…) pourraient être amenés à quitter le navire phocéen afin de rééquilibrer les comptes.

 

Pour Pierre Rondeau, la priorité absolue n’est pas de vendre à profit, mais d’abord de se séparer de joueurs à forts salaires qui ne jouent plus. Les noms de Rolando, Hubocan ou encore Abdennour, qui perçoivent à eux trois près de 7 M€ de salaires, font immédiatement tilt. « On est à 125 millions d’euros par an de masse salariale. 87% des résultats d’exploitation sont directement captés par la seule masse salariale. Avant de vendre avec profit, il faut se séparer des joueurs et de ces salaires, quitte à les vendre à moindre prix ou à les libérer. D’autant qu’ils ne jouent plus ou peu et touchent jusqu’à 500.000 euros. Rationaliser les coûts et renouveler l’effectif, c’est la première chose à faire pour activer le Champions Project », explique-t-il dans des propos relayés par RMC Sport. 

Seule certitude, le mercato olympien ne manquera pas d’intérêt. Comme chaque saison, en somme…

S.T.

Supporters Marseillais, votre application 100% OM est disponible :

Votre Application Android But! Marseille à télécharger gratuitement !

Votre Application IOS But! Marseille à télécharger gratuitement