OM : un changement (notoire) et des retours (importants) au lendemain de la trêve internationale ?

OM : un changement (notoire) et des retours (importants) au lendemain de la trêve internationale ?

Rudi Garcia, l’entraîneur de l’Olympique de Marseille, pourrait offrir du temps de jeu à certains de ses cadres au lendemain de la trêve internationale. C’est du moins ce qu’affirme le quotidien La Provence.

L’image avait de quoi surprendre. Montrant aux téléspectateurs de Canal Plus, lors du classique perdu face au Paris Saint-Germain (1-3), un banc de touche marseillais fourni. Dimitri Payet, Luis Gustavo, Adil Rami, Kévin Strootman, la masse salariale du banc de touche phocéen explose depuis quelques semaines. Sans que les résultats en souffrent, bien au contraire, l’OM ayant, avant son déplacement au Parc, comptabilisé 5 victoires et un match nul.

Pourtant, et si l’on se réfère au long article paru ce jour dans La Provence, le quotidien marseillais, il apparaît clairement que Rudi Garcia devrait changer son système au lendemain de la trêve internationale. Permettant, du même coup, à certains cadres, aujourd’hui bannis, d’effectuer leur retour. Pour quelles raisons ? Tout d’abord parce que Morgan Sanson, titulaire indiscuté depuis des semaines, a multiplié les erreurs au Parc des Princes.

Et que Garcia pourrait décider de (re)faire confiance à Strootman pour le sprint final. On devrait également revoir Luiz Gustavo. Et, sait-on jamais, en défense centrale, Boubacar Kamara étant suspendu au prochain match (au même titre qu’Hiroki Sakai et Steve Mandanda), contre Angers au stade Vélodrome. Comme le précise La Provence, « humainement, le cas Luiz Gustavo est en tout cas épineux à gérer, d’autant qu’il est adulé par bon nombre de supporters qui ont de plus en plus de mal à accepter de le voir exclu de la sorte. »

Enfin, et c’est sans doute ce qui pourrait conduire le technicien marseillais à changer ses plans : le 4-4-2 que Garcia maintient contre l’avis de plusieurs observateurs (comme ce fut le cas au Parc des Princes) aurait montré ses limites à l’extérieur. « Loin du Vélodrome face à des adversaires qui ont davantage la possession, ce système a touché ses limites. Garcia va sans doute profiter de la parenthèse internationale pour visionner les dernières sorties de ses troupes, histoire de pointer les failles. À côté de cinq réceptions, la fin de saison leur offre quatre déplacements (Bordeaux, Guingamp, Strasbourg et Toulouse) chez des rivaux à leur portée. Une qualification européenne passe par des résultats à l’extérieur où l’OM joue trop les pigeons voyageurs (8 revers en 15 sorties en Ligue 1). « L’OM a trouvé la bonne formule à domicile, il doit en faire autant à l’extérieur, nous confiait Fabrice Abriel. La formule à deux attaquants marche bien, mais seulement quand tu as le ballon. Il est peut-être intéressant de partir sur deux projets différents, selon l’endroit où l’équipe joue. »

L.T.

Supporters Marseillais, votre application 100% OM est disponible :

Votre Application Android But! Marseille à télécharger gratuitement !

Votre Application IOS But! Marseille à télécharger gratuitement