OM : Vilas-Boas annonce du changement et conforte Mandanda

OM : Vilas-Boas annonce du changement et conforte Mandanda

Balayé par les Glasgow Rangers (0-4) hier soir en Ecosse, l’OM inquiète. André Vilas-Boas l’a confié : il va revoir sa copie.

Les 24 259 spectateurs du public d’Ibrox Park sse sont régalés hier soir, les Rangers n’ayant fait qu’une bouchée d’un OM pathétique. André Villas-Boas avait pourtant choisi de faire débuter son onze type du moment, dans un 4-3-3, avec Steve Mandanda titulaire dans les buts alors qu’il se remet tout juste d’une blessure à la cuisse.

Malgré les quatre buts encaissés, Vilas-Boas a épargné son portier, hier, dans des propos recueillis par Le Phocéen. « On comptait faire jouer les trois premiers matchs à Yohann (Pelé) mais il s’est blessé la veille au pectoral, a expliqué le Portugais. Du coup on a accéléré la récupération de Steve pour qu’il soit présent ce dimanche. Il a fait une bonne prestation, les buts encaissés ne sont pas de sa responsabilité. C’est ma responsabilité de résoudre les problèmes que l’équipe a démontrés sur ce match. Mais je l’ai trouvé bien, il ne peut pas encore jouer long mais ça devrait aller pour les prochains jours ».

« Pas au niveau »

Vilas-Boas a en revanche annoncé des changements, estimant sans doute qu’il faisait fausse route après cette débâcle. « Les Rangers ont été très bons et nous, on a fait des erreurs. Dans le jeu, on n’a pas bien joué. C’est ma responsabilité de trouver des solutions pour faire mieux. On n’est pas au niveau. Il reste quatre semaines avant le début du championnat. C’est à moi de tirer le meilleur des joueurs. On va devoir travailler sérieusement aux Etats-Unis pour obtenir plus de résultats et de confiance aussi pour l’équipe. »

Ainsi, le 4-3-3 semble avoir déjà vécu… « On a fait un 3e match dans le même système. mais avec ce résultat, c’est à moi de faire mieux et d’organiser l’équipe d’une meilleure façon. Le plus important maintenant est de trouver des solutions. » Des solutions qui pourraient passer par le Mercato, où Vilas-Boas aurait accéléré le dossier Dario Benedetto (Boca).

 

LH