FC Nantes : le vestiaire savait avant l’OL que Miguel Cardoso était condamné

Avant de prendre la décision de limoger Miguel Cardoso, Waldemar Kita aurait rencontré les cadres du vestiaire.

A l’issue d’OL – FC Nantes (1-1), Valentin Rongier assurait face aux caméras n’être au courant de rien concernant l’avenir de Miguel Cardoso chez les Canaris. Le capitaine nantais aurait-il menti aux médias ? Oui selon Ouest-France qui explique qu’avant de trancher sur le cas Cardoso après le match de Nice et avant l’ultime sortie du coach portugais face à Lyon, la direction a sondé les cadres du vestiaires.

« De ces entretiens individuels, elle ressort avec l’assurance l’équipe ne sombrera pas sur les bords du Rhône, qu’elle se prendra en mains comme elle l’avait fait à la mi-temps du match de Caen, en s’opposant à un passage à trois défenseurs centraux. Les patrons nantais ont en revanche acquis la conviction qu’un changement d’entraîneur est devenu inéluctable », peut-on lire dans l’article en question.

En début de semaine, dans un long article sur les trois mois de Miguel Cardoso dans la Cité des Ducs, le quotidien local était revenu sur les tensions existantes entre le vestiaire et l’ancien coach de Rio Ave, trop rigide, trop égocentrique pour certains. La belle unité affichée au Groupama Stadium pouvait donc être lue comme une forme d’adieu….

Arnaud Carond