FC Nantes : Medhi Abeid explique son confinement

true

Avec le coronavirus, l’heure est au confinement. Une situation que Medhi Abeid, le milieu du FC Nantes, a vécu comme un choc, soutient-il sur France-TV infos. « Pour tout le monde devoir rester à la maison sans sortir c’est difficile, mais nécessaire ! ».

A lire aussi : Tous les articles sur le FC Nantes

Papa de deux enfants de deux et cinq ans, l’international algérien en profite pour passer du temps en famille. « Un footballeur est souvent loin de chez lui et sa famille, là au moins je les vois tous les jours, ils s’amusent avec moi quand je fais ma séance de sport, je fais des jeux de société avec eux. »

Et il y a aussi l’entraînement. Pour maintenir ses joueurs en bonne condition, le FC Nantes a mis à leur disposition des cordes, trampolines, plots, et home trainer. « Nous avons un groupe WhatsApp avec le staff médical et devons envoyer tous les jours les données de notre montre cardio, même pendant le confinement on travaille dur pour être prêt quand viendra l’heure de la reprise », explique Abeid.

 

Nul ne sait encore quand le football reprendra ses droits mais l’Algérien pense avant tout à la situation sanitaire, et il félicite le personnel hospitalier, les médecins. « On craint que ce soit long alors on va s’adapter, le foot me manque déjà énormément mais la vie et la santé sont bien plus importants que tout. Plus les gens resteront chez eux, plus vite la situation redeviendra normale, et pensez aux personnes dans les hôpitaux qui travaillent et prennent des risques pour nous, je les admire ! »

Laurent HESS

Journaliste à But! depuis 2000