FC Nantes : prison requise contre 5 supporters ayant menacé Waldemar Kita

FC Nantes - Mercato : Kita vient de faire signer un joueur très sollicité

Le tribunal correction de Nantes a ouvert le procès de cinq supporters du FCN ayant tagué des menaces de mort à l’encontre de Waldemar Kita.

Entre les supporters du FC Nantes et Waldemar Kita, ça n’a jamais été le grand amour. Et ce depuis le début. Mais que la relation conflictuel entre les deux camps ait conduit certains protagonistes devant la justice et que des peines de prison aient été requises montrent que les choses sont allées trop loin depuis longtemps.

Ce mardi s’est donc ouvert au tribunal correctionnel de Nantes le procès de cinq ultras du FCN, accusés d’avoir tagué des menaces de mort sur la devanture de la boutique officiel du club dans la nuit du 1er au 2 juin 2018. Casse-toi Kita et Tu ne seras jamais tranquille » ont été parmi les messages les plus softs, contrairement à « La rénovation (de la Beaujoire)… Ou la mort… et Trop d’erreurs, maintenant la mort.

Pour ces messages extrêmement violents, les cinq prévenus ont vu le procureur réclamer des peines allant de quatre à six mois de prison ferme ! L’affaire a été mise en délibéré jusqu’au 14 mai.

R.N.