OL : Seydoux, le nouveau patron ?

Ce lundi, Étienne Tête, le plus connu des opposants au Grand Stade de l’OL, a lâché une petite bombe dans un communiqué en expliquant que « l’essentiel des obligations remboursables en action (Orsane) a été acheté par Jérôme Seydoux ». En clair, pour le  candidat EELV aux prochaines élections municipales lyonnaises, le propriétaire du groupe Pathé pouvait à tout moment, en se faisant rembourser ses obligations, devenir le premier actionnaire du club, devant Jean-Michel Aulas. « Le vrai patron, maintenant, c’est Seydoux », résume Etienne Tête.

Une information démentie par l’OL dans la foulée. « La répartition du capital n’est pour l’instant en rien modifiée », affirme le club au Progrès. Vendredi dernier, le club lyonnais avait annoncé avoir levé 78,3 millions d’euros via l’émission d’obligations remboursables pour boucler le financement du stade.