OM – Girondins (1-0) : Ménès taille les Bordelais et craint un coup de pompe des Marseillais

La victoire de l’OM devant les Girondins de Bordeaux en clôture de la 26e journée de Ligue 1 (1-0) a convaincu Pierre Ménès, qui craint toutefois un bémol pour les Marseillais. 

L’OM a assuré le strict minimum hier soir à l’Orange Vélodrome devant une équipe des Girondins de Bordeaux sur la réserve. À l’image de Florian Thauvin, les hommes de Rudi Garcia ont toutefois parus un peu empruntés, eux qui avaient déjà sué à grosses gouttes devant le Sporting Braga jeudi en 16e de finale aller de la Ligue Europa (3-0). S’il n’est pas tendre avec le FCGB, Pierre Ménès l’a aussi noté et semble donc inquiet pour la fin de saison de l’OM.

« Les Phocéens auront besoin de beaucoup d’énergie pour le Classico »

« Marseille a difficilement battu une pénible équipe de Bordeaux. Pénible parce que quand on occupe la septième place et qu’on vient de gagner ses trois derniers matchs, on essaie d’aller à Marseille avec un petit peu d’ambition. Il y a quand même des joueurs à Bordeaux pour faire quelque chose et pas uniquement transformer son équipe en porc-épic avec deux lignes de quatre dans une sorte de 4-1-4-1 très resserré, souffle Ménès sur son blog. Je trouve cette attitude très décevante et quelque part, c’est rassurant de voir que les Girondins ont perdu. Le seul hic pour les Marseillais, c’est que je les ai trouvés un peu émoussés physiquement, à l’image de Thauvin. Dimanche, les Phocéens auront besoin de beaucoup d’énergie pour le Classico. Tant qu’ils le peuvent, il faut qu’ils continuent à prendre des points parce qu’entre la Ligue Europa et l’étroitesse de l’effectif, ça risque d’être de plus en plus compliqué. »

JP