PSG : du nouveau dans l’enquête sur le fichage ethnique

PSG : Al-Khelaïfi anticipe les réserves du fair-play financier sur le nouveau contrat en or

Selon L’Equipe, l’enquêteur de la LFP sur l’affaire du fichage ethnique a rendu son rapport. Celui-ci sera étudié le mardi 22 janvier par la commission de discipline.

On saura d’ici quinze jours si le PSG ou ses dirigeants voire ses anciens collaborateurs sont sanctionnés dans l’affaire du fichage ethnique. L’Equipe annonce ce jeudi soir que l’enquêteur de la LFP a fini ses auditions et rédigé un rapport qui sera examiné le mardi 22 janvier par la commission de discipline.

Le site du quotidien précise : « Elle pourra entendre les principaux protagonistes de l’affaire à cette occasion, à savoir Jean-Claude Blanc et Pierre Reynaud, directeur général délégué et responsable de la cellule recrutement Ile-de-France au PSG, ainsi qu’Olivier Létang et Marc Westerloppe, respectivement ancien directeur sportif et responsable de la cellule France du PSG, aujourd’hui à Rennes tous les deux ».

 » À l’issue de cet examen, une sanction pourrait être rendue par la justice sportive. Pour rappel, les deux cellules de recrutement du club parisien utilisaient dans leurs rapports de détections des qualificatifs sur les origines des jeunes joueurs pour les désigner. Parallèlement à cette procédure, le Parquet de Paris a ouvert une enquête visant le PSG, notamment pour « discrimination fondée sur l’origine, l’ethnie ou la nationalité« .

R.N.