PSG – EA Guingamp (1-2) : Jérôme Rothen a décelé un gros défaut qui pourrait coûter cher

PSG - EA Guingamp (1-2) : Jérôme Rothen a décelé un gros défaut qui pourrait coûter cher

Ancien joueur du PSG désormais consultant, Jérôme Rothen constate que l’équipe de Thomas Tuchel a tendance à se laisser aller face à un adversaire plus faible.

Après sa première élimination en Coupes nationales depuis des années, le PSG se fait durement critiquer. Et ce bien que la défaite au Parc face à Guingamp (1-2) hier soir en quarts de finale de la Coupe de la Ligue ait été bien étrange.

Pour Jérôme Rothen, il est vital que Thomas Tuchel et ses hommes tirent les leçons de ce revers car il souligne un problème récurrent dans leur investissement.

« L’élimination contre Guingamp ? Ça confirme que sur des matches où le PSG est largement supérieur à son adversaire, il tombe dans un faux rythme, une forme de nonchalance, de suffisance, a-t-il expliqué sur RMC. Ce n’est pas la première fois que l’on voit ça. On l’avait vu juste avant la trêve de Noël, avec les deux matches nuls en championnat contre Bordeaux (2-2) et Strasbourg (1-1). Il y a eu ce match à Orléans (1-2) aussi en Coupe de la Ligue, où cela avait été poussif. »

« Il y a eu aussi ce match de Pontivy (0-4), qui était un match de reprise avec des attitudes qui laissaient un peu à désirer. Et là encore, on est retombé dans un PSG sans rythme, sans âme, qui n’avait pas forcément envie d’aller faire mal à son adversaire. C’est une alerte et ce qui est dommageable pour le PSG, c’est qu’il laisse un trophée. »

R.N.

Amoureux du foot, votre APPLICATION BUTFOOTBALLCLUB est disponible.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play