PSG – Mercato : le club victime du FPF dans le dossier Adrien Rabiot ?

Selon ESPN, ce qui empêche le PSG de finaliser la prolongation de contrat d’Adrien Rabiot, ce sont les possibles nouvelles sanctions du fairplay financier.

Cela fait des mois que le clan Rabiot négocie une prolongation de contrat avec le PSG. Les demandes du joueur sont connues : un salaire annuel de 10 M€ plus une grosse prime à la signature. Si les relations étaient mauvaises avec le directeur sportif, Antero Henrique, Nasser Al-Khelaïfi a repris les choses en main… Mais rien a bougé.

La faute au FC Barcelone, qui aurait accédé à toutes les exigences du “Duc” et qui aurait bouclé son arrivée pour l’été prochain ? Pas nécessairement. Selon ESPN, le PSG serait victime du fairplay financier. On sait que l’instance de contrôle de l’UEFA a rouvert le dossier du club alors qu’il l’avait lui-même fermé au début de l’été.

Or, en attendant que de nouvelles sanctions soient prononcées, le PSG ne peut se permettre d’accorder de grosses primes à l’un de ses joueurs. Quitte à le voir partir…

R.N.