PSG – Mercato : l’UEFA veut encore mettre des bâtons dans les roues à Paris

PSG – Mercato : l'UEFA veut encore mettre des bâtons dans les roues à Paris

L’UEFA envisagerait de réduire encore un peu plus sa méthodologie de calcul pour le fair-play financier. Une règle qui compliquerait la vie du PSG.

Depuis qu’il a eu l’audace de réaliser son Mercato XXL avec les arrivées de Neymar et de Kylian Mbappé, le Paris Saint-Germain fait l’objet d’un suivi accru de la part de l’UEFA et de son fair-play financier. Déjà bridé par l’enquête menée par l’ICFC et sans cesse relancée, le champion de France pourrait voir les règles du FPF se durcir encore un peu plus.

Un nouveau mode de calcul qui pénaliserait le PSG

Si l’on en croit Sport Bild, l’UEFA envisage de dicter de nouvelles règles concernant le lissage des gros transferts dans les comptes des clubs. Si cette réforme venait à passer, il ne serait plus possible d’amortir le coût d’un transferts sur une durée supérieure à trois saisons. Aux yeux du grand public, ça ne changerait pas grand chose mais pour des clubs habitués à de lourds investissements comme le PSG, ce serait un sale coup.

En effet, pour un deal comme Neymar qui représentait 222 M€ en transferts et plus de 35 M€ par an (hors charges) sur la durée du contrat, le PSG faisait ses comptes sur la durée du contrat du Brésilien (cinq ans). Il faudrait alors générer encore plus de revenus au niveau du sponsoring ou des droits TV pour rester dans les clous…

Arnaud Carond