PSG : Micoud met les galères de Pastore sur le dos des médias

Arrivé au Paris Saint-Germain à l’été 2011 au début de l’ère QSI, Javier Pastore aura mis trois ans avant de trouver la bonne carburation dans la Capitale française. Pour Johan Micoud, qui s’est exprimé dans France Football, la faute en incombe aux médias :

« J’ai toujours adoré Pastore. Mais j’avais peur qu’on le perde. Je me disais qu’à ce rythme-là, en étant aussi critiqué, il allait quitter la Ligue 1 sans qu’on ait pu l’apprécier pleinement. Il faut se féliciter qu’il y ait des joueurs comme ça, vraiment. On ne se rend pas compte de leur rareté, surtout dans notre Championnat. Il y a d’ailleurs une responsabilité des journalistes qui n’ont cessé de le renvoyer à son prix», note le consultant de L’Equipe 21 qui estime que l’on a trop parlé des 42 M€ payés par Paris à son arrivée.