ASSE : cette grosse faiblesse qui plombe les Verts

Comme beaucoup de clubs français, l’ASSE n’a pas les moyens de se doter de remplaçants expérimentés. Alors, quand les blessures frappent, les résultats sont moins bons.

C’est avec beaucoup d’ambition que l’AS Saint-Etienne s’est déplacée à Lille hier après-midi. Mais comme l’OM six jours plus tôt, elle est repartie avec trois buts dans les dents et pas mal d’incertitudes. Même si Jean-Louis Gasset a tenté de dédramatiser cette deuxième défaite de la saison, L’Equipe y a vu un signe qui ne trompe pas et qui pourrait plomber les Verts à l’avenir.

“Ce deuxième revers, après celui concédé à Paris (0-4, le 14 septembre), a rappelé que pour réussir sa saison, c’est-à-dire finir à une place en adéquation avec son budget (le sixième de France) -, Saint-Etienne devra jouer avec toutes ses forces. Autrement dit, il ne possède pas de marge.”

“Le match d’hier l’a confirmé. Les blessures conjuguées aux ischio-jambiers droits de Debuchy et Gabriel Silva lui ont coupé les ailes. Gasset a dès lors été contraint de bricoler sa défense en laissant Kolodziejczak à gauche et en titularisant le défenseur central William Saliba à droite pour la première fois de sa carrière.”

R.N.