ASSE (débat) : Mathieu Debuchy est-il la meilleure recrue de l’ère Gasset ?

Buteur contre Reims (2-0) samedi, Mathieu Debuchy a encore été décisif. Est-il la meilleure recrue des Verts depuis l’arrivée de Jean-Louis Gasset ? C’est notre débat de la semaine.

Oh que oui !

« Autant l’avouer, quand l’ASSE a engagé Mathieu Debuchy l’hiver dernier, j’étais sceptique. L’ancien lillois ne jouait pratiquement plus à Arsenal et les échos de son prêt précédent, à Bordeaux, n’était pas très bons. Mais ces doutes, le latéral les a vite chassés. D’entrée de jeu, on s’est vite rendu compte qu’il avait de beaux restes, qu’il était très déterminé, et il a enchaîné les buts, dont certains ont été décisifs. En moins d’un an, « Debuch » a marqué six fois. C’est assez incroyable pour un latéral. En plus, c’est un leader. Il tire les autres vers le haut par son jeu porté vers l’avant et sa combativité. Jean-Louis Gasset ne cesse de mettre en avant ses qualités de guerrier. A 33 ans, le joueur est vraiment épatant. Depuis que Gasset est là, hormis Paul-Georges Ntep, il n’y a pas eu d’erreurs de casting à l’ASSE, mais Debuchy est la meilleure pioche selon moi. Je mettrais Yann M’Vila en n°2 et Wahbi Khazri en n°3. Mais Debuchy en n°1, ça c’est sûr. A son poste, j’avais adoré le Danois John Sivebaek, qui avait été acheté à Manchester United et régalait par ses montées, quand il mettait le turbo. Mais Debuchy, c’est la grande classe aussi. En 23 matches, il n’a perdu que deux fois (12 victoires, 9 nuls, 2 défaites) et est toujours invaincu cette saison. S’il pouvait le rester encore longtemps… »

Laurent HESS

Non mais presque !

« Tout dépend quelle est la définition, proche à chacun de « meilleure recrue ». Effectivement, si on ne prend que le ratio qualité-prix il est évident que le latéral droit, arrivé gratuitement en provenance d’Arsenal est un coup en or et ce malgré les blessures qui ont gâché son début de saison 2018-2019.

Maintenant, pour moi, la meilleure recrue des Verts se mesure avant tout à la rareté du produit… Et vu les difficultés des clubs de Ligue 1 à dénicher des buteurs efficaces à des coûts abordables, je considère que la venue de Wahbi Khazri en provenance de Sunderland pour 7 M€ est une réussite encore plus grande pour Jean-Louis Gasset. Debuchy est un pari réussi incontestable. Mais un pari que peu de clubs auraient tenté, inquiétés par l’état physique d’un joueur sous utilisé chez les Gunners.

Pour moi, la venue du Tunisien demeure plus spectaculaire dans le sens où Khazri sortait d’une grosse saison à Rennes, qu’il était courtisé et venait de participer à la Coupe du Monde en Russie avec son pays. Convaincre Debuchy, c’était avant tout lui tendre la main pour un projet de relance. Convaincre Khazri, c’était démontrer que le projet stéphanois pouvait être captivant que celui de Rennes ou d’autres clubs étrangers. Cela demandait de la finesse mais également de trouver les mots justes. »

Alexandre CORBOZ