ASSE (débat) : Quel jeune avez-vous envie de voir davantage ?

Jean-Louis Gasset a indiqué qu’avec trois matches en six jours, il envisageait de donner du temps de jeu à certains jeunes. Nos journalistes Alexandre Corboz et Laurent Hess en débattent.

MAKHTAR GUEYE
« Depuis 272 minutes, l’AS Saint-Etienne n’a plus marqué le moindre but. Le dernier pion collé par les Verts ? Oeuvre du jeune Makthar Gueye qui n’est plus apparu depuis son petit numéro de renard des surfaces à Strasbourg mi-août. Que s’est-il passé depuis pour le jeune Sénégalais ? Bien sûr, je ne vois pas tous les entraînements à l’Etrat pour juger de la forme de Gueye et avoir la même perception que le staff technique en place. Peut-être que les joueurs d’expérience sont simplement meilleurs au quotidien. Ce que je vois en revanche, ce sont les faits. Loïs Diony seul en pointe erre comme une âme en peine. Robert Béric ? Une bonne solution certes… Mais sans chance pour l’ASSE d’obtenir un retour sur investissement. Et pendant ce temps, Makhtar Gueye est en confiance et enquille les buts avec la réserve. Auteur d’un doublé face au Stade Bordelais, il a encore trouvé la faille sur penalty le week-end dernier contre Romorantin. Cinq buts au compteur depuis le début de saison, c’est ce qu’on peut appeler une dynamique vertueuse.
L’AS Saint-Etienne n’a plus sortie d’avant-centre bankable depuis Emmanuel Rivière alors, plutôt que de valoriser un Robert Béric qui quittera le Forez librement dans quelques mois, mieux vaut mettre en avant un jeune buteur. Créer un « actif » issu de L’Etrat dans un marché prêt à payer très cher un buteur athlétique et longiligne. La logique est très économico-sportive, Jean-Louis Gasset qui affiche des objectifs immédiats aura-t-il la même ? »
Alexandre CORBOZ

MAKHTAR GUEYE MAIS PAS QUE LUI
« Comme Alex, j’ai envie de revoir Makhtar Gueye. Le jeune attaquant sénégalais n’a plus eu droit à la moindre minute depuis son but à Strasbourg. J’ai d’autant plus envie de le revoir que j’estime, quitte à me répéter, que Loïs Diony n’est pas un vrai n°9 mais plutôt un second attaquant qui a besoin d’un avant-centre athlétique à ses côtés pour donner le meilleur de lui-même. J’espère donc voir Gueye ou Robert Beric contre Caen. D’autres jeunes mériteraient plus de temps de jeu, je pense. A Paris comme face à Guingamp, j’ai été déçu que Jean-Louis Gasset rechigne à lancer Mickaël Panos, surtout que l’ancien castelroussin avait effectué une bonne campagne de matches amicaux.  Vu ce qu’a fait Gabriel Silva quand il a joué à droite, Panos n’aurait pas fait pire… J’ai hâte aussi de voir William Saliba, même s’il faudra sans doute attendre une ou deux absences pour ça, à un poste où Loïc Perrin et Neven Subotic semblent intouchables, vu leur statut. Et j’espère qu’Arnaud Nordin aura sa chance, lui qui vient d’inscrire un doublé en réserve, à un poste d’ailier où les titulaires de ce début de saison (Monnet-Paquet, Hamouma et Salibur) n’ont pas vraiment donné satisfaction jusqu’ici. Enfin, je n’oublie pas Bilal Benkhedim. Le talentueux n°10 n’a que 17 ans. Mais il vient d’être élu meilleur joueur du Tournoi international U18 de Limoges, avant de marquer avec les U19, sur coup franc. J’avais trouvé ses prestations lors des matches amicaux très intéressantes. Et le talent n’attend pas, paraît-il. »
Laurent HESS