ASSE : Denis Bouanga affiche un défaut qui ne passera pas chez les Verts 

Denis Bouanga (24 ans), fraîchement débarqué à l’ASSE, est déjà dépeint chez les anciens Verts comme un joueur à fort potentiel. Avec une face cachée ?

Denis Bouanga est un joli coup réalisé par l’ASSE sur ce mercato. L’ailier de 24 ans était suivi depuis deux ans par les Verts et n’a eu aucun mal à trouver un terrain d’entente pour s’inviter chez eux cet été. La plupart des observateurs savent que Bouanga dispose d’un profil séduisant, qui peut beaucoup plaire aux supporters de l’ASSE.

Daniel Sanlaville fait partie de ceux-là. « Denis Bouanga est très rapide, aussi bien pour se démarquer et faire de bons appels que dans la possession du ballon, explique l’ancien défenseur des Verts à Poteaux Carrés. Je le trouve très fort techniquement. Il fait mal aux défenseurs adverses avec ses accélérations. 

Ce que j’apprécie chez lui, c’est qu’il va toujours de l’avant. Il joue rarement derrière. C’est un gros avantage car je trouve qu’il y a trop de gars maintenant qui jouent en remise derrière. Lui il est dans l’accélération du jeu. »

Si Bouanga possède des qualités évidentes, cela ne l’empêche pas d’avoir aussi des défauts à gommer très vite pour s’imposer dans le Forez. « Bouanga est très adroit mais je mettrai un petit bémol : il est capable de marquer des buts impossibles mais aussi de rater des buts immanquables. Je ressens chez lui une certaine forme de relâchement devant le but. Parfois il est trop facile, il se déconcentre et au lieu d’être un tueur comme un vrai buteur il loupe des buts tout faits, poursuit-il.

A Saint-Etienne, avec la structure des entraîneurs, ça m’étonnerait que ça passe. On va lui dire qu’il faut rectifier le tir, qu’il doit travailler pour corriger cette lacune. Je suppose qu’il travaillait déjà ça à Nîmes, il va devoir redoubler d’efforts à l’ASSE où l’exigence sera sans doute plus élevée. »

JP