ASSE : des Verts pleins d’ambition pour débuter la saison

Trois mois après le 5-0 contre Lille, les Verts débutent une nouvelle saison de L1 samedi soir contre Guingamp dans un stade Geoffroy-Guichard qui sera amputé de ses deux kops. Avec une équipe qui n’a finalement pas trop changé, les hommes de Jean-Louis Gasset tenteront d’entrer dans l’exercice 2018-19 du bon pied.

Finalement non, ils n’étaient pas là que pour six mois. Après avoir sauvé le club et avoir échoué aux portes de l’Europe, Jean-Louis Gasset, Ghislain Printant, Yann M’Vila, Mathieu Debuchy et Neven Subotic sont encore là et bien là même si Debuchy, premier blessé de la saison, s’est donné une entorse vendredi dernier lors du match amical contre Nice (3-0). Loïc Perrin, Gabriel Silva et Robert Beric ont eux aussi quitté le terrain en cours de partie mais c’est le cas de l’ancien Gunner qui inquiétait le plus en ce début de semaine, dans l’attente de son IRM. Tout au long de la préparation, les jeunes ont donné satisfaction et parmi eux, Mickaël Panos se tient prêt à faire ses grands débuts en L1, tout comme les recrues Wahbi Khazri et Timothée Kolodziejcak. Jean-Louis Gasset s’est plaint de la lenteur du Mercato stéphanois mais l’arrivée de Khazri est un vrai renfort pour l’ASSE dans le domaine offensif.

Objectif 5e place

En attendant le retour de Rémy Cabella, et peut-être le recrutement d’un avant-centre en cas de départ de Robert Beric, Gasset devrait compter sur le trio Hamouma-Khazri-Monnet-Paquet pour alimenter Loïs Diony samedi contre Guingamp. Auteur de 5 buts lors de la préparation, Diony arrive lancé, avec une confiance et une forme physique nettement supérieures à il y a un an. Dans le cas d’en face, c’est Nolan Roux et ses 15 buts en L1 la saison passée avec Metz qui emmènera l’attaque guingampaise, en reconstruction après le départ de Jimmy Briand. La Ligue qu’on adule tant du côté de « Sainté » ayant décidé de ne pas ouvrir les deux kops, les fumigènes craqués en mai contre Lille étant mal passés, les retrouvailles avec le Chaudron s’effectueront dans un contexte spécial. L’objectif pour les Verts a été fixé par Frédéric Paquet à l’heure de se présenter sur la grille de départ : l’ASSE vise la 5e place, Paris, Monaco, Lyon et Marseille semblant inaccessibles. La 5e place étant synonyme de Ligue Europa, tout le monde s’en contenterait. Elle ravirait même le peuple vert. Un peuple vert qui a hâte de voir ce que Gasset et sa bande lui réserve, sur une saison, après une 2e partie de saison 2017-18 que l’ASSE a terminée avec le 6e meilleur bilan.

Laurent HESS