ASSE – L’analyse de Laurent Hess : « Robert Beric ne mérite pas ça »

ASSE – Mercato : Beric a bien failli accompagner Selnaes en Chine !

Notre correspondant à Saint-Etienne Laurent Hess déplore l’absence de Robert Beric lors de la victoire des Verts chez les amateurs de l’Olympique Strasbourg (6-0), dimanche, en Coupe de France.

« Contrairement à l’OM, battue dans le Chaudron par Andrézieux (0-2), et à d’autres pensionnaires de L1, l’ASSE n’a pas tremblé pour s’imposer face à l’Olympique Strasbourg (6-0), dimanche après-midi à la Meinau. Robert Beric n’a pas participé à la rencontre. Il n’était pas dans le groupe qui s’est déplacé en Alsace. Le club n’a pas communiqué sur son absence mais d’après nos informations, Beric, présent à l’entraînement depuis la reprise lundi dernier aux côtés de ses coéquipiers, n’était ni blessé ni malade. Ce sont les dirigeants qui auraient pris la décision de l’écarter. Une façon très claire de montrer au Slovène qu’il n’entre plus dans leurs plans.

Un départ inévitable ?

Beric (27 ans) est en fin de contrat et de toute évidence, le club ne le prolongera pas. La porte de sortie lui est indiquée. Un départ avant le 31 janvier permettrait à l’ASSE d’alléger sa masse salariale et de disposer d’un peu plus de latitude pour recruter. Un attaquant et un latéral gauche sont ciblés par Jean-Louis Gasset qui déplorait jeudi dernier, en conférence de presse, sa position « bancale » par rapport à Beric. L’agent du joueur, Amir Ruznic, lui, avait regretté cette situation dans nos colonnes, avant la trêve, en faisant part de l’attachement de l’attaquant au maillot vert et de sa volonté de prolonger. Après quatre ans à Saint-Etienne, on imagine la déception du Slovène d’être ainsi poussé vers la sortie.

Irréprochable au niveau de l’état d’esprit

Un départ ces prochains jours serait sans doute la meilleure solution pour tout le monde mais sportivement, n’est-il pas risqué pour les Verts de se priver d’un élément qui a inscrit 8 buts en une demi-saison l’an dernier et qui vient d’inscrire 3 buts lors de la première partie de saison malgré son faible temps de jeu (10 matches disputés, 2 titularisations) ?

Tout le monde s’accorde à dire que Beric n’a pas retrouvé son meilleur niveau après sa grave blessure au genou à Gerland, en novembre 2015. Mais s’il ne pèse plus autant sur les défenses, le n°27, auteur de 25 buts en 71 matches pour l’ASSE, n’a pas perdu son sens du but. Et il s’est toujours montré irréprochable au niveau de l’état d’esprit. »

Laurent HESS