ASSE : Le Top 20 des anciens Verts en 2017-2018 (2/4)

Voici le second volet de notre Top 20 des meilleurs anciens Verts de la saison 2017-2018 avec les joueurs classés entre la 15e et la 11e place.

 15/ Alain Saint-Maximin (OGC Nice)

Transféré pour 10 M€ dès la 2ème journée à l’OGC Nice en provenance de Monaco, le joueur a connu un début de saison particulièrement compliqué : Saint-Maximin ne trouve aucune fois le chemin des filets et ne délivre qu’une seule passe décisive en 9 apparitions. Il ne lance sa saison qu’à partir de la 15ème journée contre Toulouse (2-1). Il délivra par la suite 5 passes décisives et marquera à 3 reprises pour un total de 31 matchs disputés. Il s’agit de sa meilleure saison depuis qu’il évolue en Ligue 1, de quoi faire le bonheur de Nice et de Mario Balotelli qui lui a prédit un avenir… au Real Madrid.

14/ Bilel Aouacheria (Moreirense FC)

26 matchs joués, 21 fois titularisés, le joueur né à St-Etienne a trouvé du temps de jeu dans son nouveau club. Il a su rapidement s’adapter et à gagner une place de titulaire. Même s’il a mis du temps à marquer son premier but (après 4 mois et demi contre Paços de Feirrera), l’ancien pensionnaire de L’Etrat s’est fait un nom en Liga ZON. Avec  1786 minutes de jeu cette saison, il est le 3ème milieu ayant le plus joué dans l’effectif, l’un des principaux artisans au maintien de son équipe.

13/ Ricky Van Wolfswinkel (FC Bâle)

Avec 21 apparitions, dont  15 en tant que titulaire, l’international néerlandais a alterné bon et moins bon cette saison. Des débuts en trombe, avec  7 buts inscrits en 6 rencontres consécutives, Ricky Van Wolfswinkel  a ensuite connu une première grave blessure (fracture du métatarse), impliquant un arrêt de plus de trois mois. De retour sur la fin du championnat pour finalement atteindre le cap des 11 réalisations en Super League helvète, le gendre de Johann Neeskens a fini l’exercice 2017-2018 sur une blessure. Symbolique d’un joueur talentueux mais fragile.

12/ Ignacio Piatti (Montreal Impact)

Meilleur buteur de l’histoire de la jeune franchise canadienne depuis l’an dernier (désormais 61 buts en 127 matches), le meneur de jeu de 33 ans sort du lot malgré le début de saison 2018 chaotique de l’Impact en MLS. Titulaire inamovible aux yeux de Rémi Garde (13 titularisations) et capitaine de son équipe, l’Argentin a trouvé le chemin des filets à cinq reprises et délivré autant de passes décisives.

11/ Baptiste Valette (Nîmes Olympique)

Arrivé cette année à Nîmes en provenance du belge d’Excelsior Virton, le jeune portier français s’est imposé en tant que titulaire dans les cages nîmoises dès la 10ème journée à la place de Yan Marillat, l’habituel n°1. Avec 29 matchs joués en tant que titulaire en Ligue 2 pour 28 buts encaissés et 10 clean-sheet réalisé, l’ancien Montpelliérain a été l’un des grands artisans de la montée. C’est donc assez logiquement qu’il sera, sauf coup de tonnerre, gardien des Crocos l’an prochain.

Léonard MECHAIN