ASSE : « Il ne faudrait pas que ça bascule dans le Perrin bashing »

Webmaster du site Peuple Vert, Alexandre Sanfilippo estime que l’ASSE ne tourne pas encore à plein régime car son entraîneur Jean-Louis Gasset tâtonne en ce début de saison. Interview.

But ! : Alexandre, que pensez-vous de ce début de saison des Verts ?

Alexandre SAN FILIPPO : C’est très convenable. Par rapport au nombre de points et au classement, c’est conforme aux attentes. Mais je ne suis pas rassuré pour autant. Il y a des manques, des lacunes.

A quel niveau ?

Je trouve que défensivement, l’équipe pâtit du manque de vitesse de la charnière Perrin-Subotic. Et offensivement, Jean-Louis Gasset n’a pas encore trouvé la bonne formule. On a beaucoup de joueurs, et de bons joueurs, mais on tâtonne. Ça ronronne.

Que préconisez-vous en défense centrale ?

Je pense que Perrin et Subotic sont trop lents pour jouer ensemble. Contre des attaquants rapides, ils ont du mal. On a vu ce que ça a donné à Lille. Je pense qu’il faut plus de rotations avec Kolodziecjak et Saliba. Les mettre tantôt l’un tantôt l’autre, avec Perrin ou Subotic. Et une nouvelle charnière s’imposera d’elle-même.

Que pensez-vous des critiques à l’encontre de Loïc Perrin ?

On peut les comprendre. Elles sont normales vu le début de saison de Loïc. Mais il ne faudrait pas que ça bascule dans du Perrin bashing. Loïc est l’icône du club. Il a longtemps tenu l’équipe à bout de bras. Ce n’est pas un kleenex. Il a perdu du crédit, même avant Lille. Il avait alterné le passable et le médiocre. Je crois qu’il faut admettre qu’il est vieillissant. Il a 33 ans. Peut-être faut-il songer à l’économiser davantage, à le préserver en fonction des caractéristiques des équipes que l’on affronte.

Y a-t-il des choix que vous avez du mal à comprendre dans le coaching de Gasset ?

Je crois qu’on en partage certains. Monnet-Paquet, je n’oublie pas sa passe décisive pour Söderlund contre Lyon. Mais je ne comprends pas comment il peut être autant utilisé. Je ne vois pas ce qu’il apporte. Sa prolongation de trois ans, c’est du paranormal ! Je préfère de loin voir un Diony ou un Nordin débuter, même Hamouma. Et je regrette que Beric n’ait pas de temps de jeu. C’est un joueur que j’aime beaucoup, comme j’ai pu aimer un Roland Wolfarth ou un Nestor Subiat. Beric, s’il joue, il claquera. Pour moi, c’est 15 buts par saison. Il a montré l’an dernier qu’il avait retrouvé ses moyens, son efficacité. C’est dommage de s’en priver.

Quelle attaque aimeriez-vous voir ?

J’aimerais voir un 4-4-2 avec Beric et Diony devant, Cabella et Khazri sur les côtés. Ou alors un 4-3-3 avec Cabella en n°10, Beric en 9 et Diony et Khazri sur les côtés. Diony m’épate cette saison. Honnêtement, je ne m’attendais pas à ce qu’il puisse apporter autant. C’est dommage qu’il ne soit pas toujours efficace. Je pense que c’est pour ça que Gasset ne l’a pas fait démarrer contre Caen et à Lille, pour le titiller. Mais sa combativité fait plaisir à voir.

« Bamba, ce n’est pas une erreur de gestion. C’est une faute professionnelle. »

William Saliba vous a-t-il épaté lui aussi ?

Absolument. A 17 ans et demi, il a montré une belle maturité. Il est précoce. C’est un futur très très bon. J’espère qu’il restera quelques saisons chez nous avant de partir dans un grand club. S’il confirme, sa carrière parait toute tracée. Il faudra le vendre à sa juste valeur. Et l’injecter de plus en plus dans l’équipe, dès cette saison.

Que vous inspire le début de Jonathan Bamba ?

Beaucoup de regrets, évidemment. Bamba, ce n’est pas une erreur de gestion. C’est une faute professionnelle. J’avais dit sur Peuple Vert il y a un an qu’il était mal entouré et qu’il fallait le vendre, même au rabais. Mais j’avais revu ma copie en disant qu’il fallait lui donner ce qu’il demandait. Il fallait le prolonger, quitte à lui donner 180 000€. On n’a pas touché un centime alors que Lille va le revendre au moins 20 M€, peut-être beaucoup plus s’il continue d’enfiler les buts comme des perles. C’est un super joueur.

Meilleur que Wahbi Khazri ?

Sur ce début de saison, oui. Je ne pense pas que nous ayons gagné au change. Mais Khazri est un très bon joueur. C’est une vraie plus value pour l’effectif. C’est notre meilleure recrue estivale.

Et Rémy Cabella ?

A partir du moment où on avait pris Khazri, je n’étais pas vraiment favorable à son retour. Il est important dans le vestiaire et il peut apporter énormément sur le terrain avec sa technique, son talent. Mais il n’est pas assez régulier. Il a trop de déchet. Il a de bonnes périodes mais il s’emballe et il retombe dans ses travers en oubliant la simplicité, l’efficacité. C’est ce qu’il lui manque pour être un top joueur. Maintenant, j’ai bien aimé ses derniers matches. J’espère qu’il va continuer comme ça.

Vous voyez les Verts européens cette saison ?

S’ils jouent au niveau qui est le leur depuis le début de la saison, non. Il va falloir qu’ils haussent le niveau. Le seul match qui m’a   vraiment plu, c’est Monaco. On avait eu de la chance de le gagner, grâce à Ruffier et à la maladresse des Monégasques, mais c’est le seul match que l’on a réussi à emballer. Les autres, on a souvent eu la possession mais sans être incisifs. On a souvent été dans la réaction. On dirait un Diesel. Le moteur est long à se mettre en route.

Si vous aviez à élire le meilleur Vert de ce premier quart de saison ?

Je voterais pour Ruffier, sans hésitation. Il a fait une « boulette » contre Caen mais s’il n’était pas là… Pour moi c’est le meilleur gardien français actuel avec Areola. Les deux sont plus performants que Lloris, Mandanda, Costil, Lecomte, Reynet et compagnie. Il n’y a pas photo. Sinon, parmi les joueurs de champ, j’aime bien ce que fait Selnaes. Il est en confiance. Il s’épanouit. J’ai vu qu’il se projetait à Saint-Etienne. J’espère que le club va le prolonger, surtout que c’est un de nos rares joueurs à avoir une bonne valeur marchande.

Laurent HESS