ASSE : les groupes ultras réagissent à l’interdiction de déplacement pour le derby

Les ultras de l’ASSE ont signé un communiqué commun pour dénoncer l’interdiction de déplacement prononcée par les autorités et la Ligue pour le derby du 23 novembre.

C’est devenu une triste habitude en France : un grand match se jouera sans supporters adverses. En l’occurrence le plus beau derby que la Ligue 1 ait à offrir, Lyon-Saint-Etienne, programmé le vendredi 23 novembre. Les groupes de supporters stéphanois ont signé ce jeudi un communiqué dans lequel ils attaquent la Ligue et les autorités. Morceaux choisis.

“Encore une fois, la commission de discipline, de manière complètement arbitraire, mais avec une réactivité sans précédent, prive des milliers de passionnés d’un derby pour, officiellement, 28 fumigènes utilisés à Nîmes.”

“Nous l’avons désormais bien compris, instances comme autorités ne désirent pas la présence de supporters stéphanois à Lyon et se borneront à appliquer très certainement la réciprocité au match retour. Rien ne sera donc organisé de notre part et nous laissons donc le choix à chaque Stéphanois de prendre, en son âme et conscience, la décision de se rendre par n’importe quel moyen, ou non, au Parc OL. Reste maintenant à la préfecture du Rhône à relever un défi sécuritaire qu’elle aurait pu s’épargner.”

R.N.