ASSE : Les tops/flops du mois d’octobre

Les Verts ont glissé de la 4e à la 6e place de la L1 en octobre. Un moindre mal puisqu’ils ont enchaîné deux nuls et une défaite en trois journées de championnat. Retour, via nos Tops/flops, sur un troisième mois de compétition pas franchement bien négocié.

Les Tops

La « perf » de Debuchy à Nîmes

Mathieu Debuchy a livré un gros match à Nîmes. Passeur décisif sur l’ouverture du score de Rémy Cabella, l’ancien Gunner s’est ensuite illustré en sauvant deux buts, en deuxième mi-temps, devant Thioub et Bouanga.

Cabella qui retrouve son niveau

Après un début de saison difficile, Rémy Cabella a envoyé des signaux positifs en octobre. L’ancien montpelliérain a pris ses responsabilités en transformant le penalty obtenu par Wahbi Khazri à Lille, et c’est lui qui a ouvert le score, de la tête, à Nîmes. Aux Costières, Jean-Louis Gasset a salué sa prestation. « Je l’ai trouvé excellent », a déclaré le coach stéphanois.

L’ambiance du Chaudron contre Rennes

Les Verts ont été intermittents contre Rennes mais le public les a soutenus pendant toute la rencontre, marquée par le tifo XXL des Green Angels contre la répression. Une ferveur qui n’a pas été récompensée par la prestation de l’équipe, ce qui a provoqué des sifflets nourris à la fin du match.

Les Flops

La défaite à Lille

4e après sa victoire contre Monaco, l’ASSE avait la possibilité de s’installer sur la 2e marche du podium en cas de victoire à Lille. Mais au Stadium Nord, les hommes de Gasset sont complètement passés à côté de leur match. Bamba, auteur d’un doublé, et Pépé, leur ont fait mal. Une 2e défaite de la saison logique, après celle concédée à Paris.

Deux relâchements coupables contre Rennes et Nîmes

Contre Rennes et à Nîmes, l’ASSE a à chaque fois ouvert le score en début de rencontre, grâce à Wahbi Khazri et Rémy Cabella. Hélas, elle n’a pas su tirer profit de son avantage, concédant deux matches nuls.

Perrin qui flanche

A Lille, Loïc Perrin n’a pas été exempt de tout reproche. C’est lui qui a perdu le ballon sur le troisième but des Dogues. Sa prestation lui a valu de nombreuses critiques, dont celles de Pierre Ménès, qui n‘a pas hésité à dire qu’il le trouvait « à la rue ».

La mi-temps de Beric contre Rennes

Sorti du placard, Robert Beric était titulaire, à la surprise générale, contre Rennes. Mais le Slovène n’en a pas profité pour se montrer. Sevré de ballons, il a été remplacé à la mi-temps. « Un choix tactique », a expliqué Gasset.

Les entrées de Diony

Malgré son but à Toulouse et une prestation correcte lors de la victoire face à Monaco, Loïs Diony n’a débuté aucun des trois matches disputés par l’ASSE en octobre. Et à ses entrées en jeu, l’ancien dijonnais a à chaque fois déçu, comme si sa confiance était entamée après un été où il avait retrouvé son efficacité, avec 5 buts inscrits pendant la préparation et un premier match contre Guingamp où il avait marqué et délivré une passe décisive.

Laurent HESS