ASSE : les Verts n’ont vraiment rien fait pour retenir Laurent Batllès

ASSE : les Verts n'ont vraiment rien fait pour retenir Laurent Batllès

Parti de l’ASSE cet été pour prendre la tête de l’ESTAC, Laurent Batllès n’a pas vu les dirigeants des Verts chercher à le retenir.

Entraîneur de la réserve de l’AS Saint-Etienne durant deux saisons, Laurent Batllès a quitté les Verts à deux ans de la fin de son contrat pour prendre la tête de l’équipe première de l’ESTAC (Ligue 2). Dans les colonnes du Progrès, l’ancien milieu de terrain a justifié son départ… Et assuré n’avoir aucune offre des dirigeants stéphanois pour intégrer le staff de Ghislain Printant.

« En toute honnêteté, j’ai rencontré les dirigeants stéphanois il y a un mois et demi, à une semaine de la fin du championnat. Comme tous les objectifs qu’on m’avait demandés étaient atteints, j’avais envie d’évoluer et de grandir au sein du club ou ailleurs. En fait, cela s’est fait naturellement : il y a eu des discussions, des réunions et des choix ont été mis en place. Moi, j’ai eu une opportunité qui est arrivée, j’ai tenu au courant le club. Je leur ai demandé et cela s’est fait. Je n’ai pas eu de proposition pour le poste d’adjoint, mais je suis parti en bons termes avec tout le monde », explique Laurent Batllès, pas du tout rancunier.

Si certaines voies en interne poussaient pour que Laurent Batllès soit promu, les divergences de point de vue de tous les décideurs et le fait que Ghislain Printant a eu carte blanche pour choisir son adjoint à l’extérieur (Laurent Huard) explique sans doute le fait que l’ASSE ne lui a « rien proposé d’autre ».

Arnaud Carond