ASSE : les Verts sont prêts pour le derby face à l’OL

Les Verts ont préparé le derby de la meilleure des façons en battant Reims (2-0) samedi dernier au terme d’un match parfaitement maitrisé. Le rendez-vous de Décines, dans deux vendredis, est déjà dans toutes les têtes.

Gagner deux matches de suite à domicile n’est jamais facile, a-t-on l’habitude d’entendre, mais d’est ce que vient de faire l’ASSE. Après Angers (4-2), c’est Reims (2-0) qui a mordu la poussière à Geoffroy-Guichard, où les Verts sont toujours invaincus cette saison (5 victoires, 2 nuls). Invaincu, Mathieu Debuchy l’est toujours en 2018-19 et c’est lui qui a ouvert la voie en inscrivant le premier but, dès la première minute, en reprenant de la tête un coup franc de Wahbi Khazri, auteur du deuxième but une demi-heure plus tard. Les Rémois n’ont quasiment pas existé pendant la rencontre tant les Verts étaient au dessus techniquement. A l’issue de la rencontre, Jean-Louis Gasset a dit que la 2e mi-temps était un reflet de ce qu’il aimerait voir plus souvent.

Perin, seule ombre au tableau

Le coach à la casquette s’est également réjouit des progrès de son équipe. Offensivement, les joueurs se trouvent de mieux en mieux et l’ASSE se procurent de plus en plus d’occasions. Et défensivement, elle semble avoir resserré les boulons après son opération portes ouvertes contre Angers. Face à Reims, Stéphane Ruffier n’a pratiquement pas été mis en danger. Le Basque a été rassurant sur ses sorties et devant lui, Neven Subotic s’est bien ressaisi aussi après être passé à côté de son match une semaine plus tôt contre le SCO. Avec un trio M’Vila-Selnaes-Cabella inspiré au milieu, et un Khazri des bons soirs devant, l’ASSE a envoyé un message que tout le peuple vert a pu savourer, avant le derby.

La blessure de Loïc Perrin, victime d’une déchirure, est le seul point noir de cette rencontre. Le capitaine stéphanois sera absent un bon mois. De son côté, l’OL a gagné aussi, à Guingamp (4-2), après avoir été mené. Cette victoire permettra aux Gones de recevoir les Verts avec 1 point d’avance vendredi prochain au Groupama Stadium, où les supporters stéphanois n’ont pas été conviés par la LFP.

Un an après le 5-0 infligé par les Lyonnais aux Verts d’Oscar Garcia dans le Chaudron, le rapport de forces n’est plus du tout le même. Le 1-1 ramené de Décines en février dernier l’avait déjà prouvé. Si l’OL partira avec la faveur des pronostics, logiquement, l’ASSE n’aura aucun complexe à avoir. Ses derniers résultats lui permettent d’aborder le derby en confiance, avec un moral au beau fixe et les feux au vert, même s’il faudra attendre les examens de Loïc Perrin, touché à une cuisse, pour savoir si Gasset pourra compter sur l’ensemble de ses forces vives.

En attendant, l’ASSE est 5e de L1 après 13 journées, soit au tiers du championnat, déjà. En 13 journées, elle ne s’est inclinée que chez les deux premiers, Paris et Lille. Et dans un championnat qui s’annonce très serré, derrière l’ogre parisien, elle fait plus que jamais partie des gros outsiders pour l’Europe avec Lyon, Marseille, et les deux invités surprises que sont Lille et Montpellier.

Laurent HESS