ASSE – Mercato : les Verts en quête du juste milieu

true

Désireux de se renforcer avec le recrutement de deux milieux de terrain pour associer à Yann M’Vila, l’ASSE n’a pas encore déniché la (ou les) perle(s) rare(s).

A moins d’une semaine de la reprise, c’est le chantier le plus important du Mercato de l’AS Saint-Etienne. Il faut dire qu’en l’état, l’entrejeu stéphanois fait peur. Bien sûr, Yann M’Vila est toujours là, rassuré par l’intronisation de Ghislain Printant pour remplacer Jean-Louis Gasset. Mais autour de lui, il est possible que, de tous les joueurs actuellement présents dans l’effectif pour l’épauler, seul le néo-pro Victor Petit soit encore là au 2 septembre, date de la fin du Mercato.

En effet, suite aux départs de Youssef Aït-Bennasser et Valentin Vada, respectivement de retour de prêts en provenance de l’AS Monaco et des Girondins de Bordeaux, le coach ligérien doit composer avec deux joueurs en transit : Assane Dioussé, prêté durant six mois au Chiévo Verone et qui compte quitter le Forez, ainsi que Mahdi Camara, qui devrait enchaîner avec une seconde expérience dans les divisions inférieures après son concluant passage à Laval (National 1). Comme Olé Selnaes en février dernier, Modibo Maïga a de son côté été vendu définitivement à Metz. Conscient d’être particulièrement léger dans le secteur, l’Etat-major a fixé ses priorités de recrutement sur la venue de deux milieux de terrain. Les profils techniques sont même clairement établis : un joueur disposant d’un peu de bouteille et un jeune à faire rentrer dans la rotation de l’effectif. L’ASSE souhaite également que l’un de ses deux profils soit un « n°6-8 » athlétique complémentaire de M’Vila.

Cabaye ne fait pas l’unanimité, Seri rêve d’Italie

Pour l’heure, l’ASSE a beaucoup d’idées mais assez peu de contacts avancées concernant ce fameux milieu relayeur d’expérience. Lors des ultimes réunions de travail, plusieurs pistes ont été discutés en interne. Comme nous vous le révélions la semaine passée, Yohan Cabaye (libre, 33 ans), Giannelli Imbula (Stoke City, 26 ans) ou encore Jean-Michaël Seri (Fulham, 27 ans) figuraient dans cette fameuse short-list. Des trois dossiers, c’est celui menant à Imbula qui paraît le plus réaliste. En effet, comme l’a révélé le journaliste de Yahoo Sport Manu Lonjon, Seri a d’autres priorités qu’un retour en Ligue 1. L’Ivoirien souhaite bel et bien quitter Londres après la relégation des Cottagers en Championship (D2 anglaise) mais sa préférence va vers l’Italie. Sous contrat avec Fulham jusqu’en juin 2022 et disposant d’une année supplémentaire en option, Seri n’entre de toute façon pas dans les moyens des Verts, le club britannique l’ayant recruté pour 30 M€ l’été dernier.

Concernant Cabaye, Ghislain Printant – comme Jean-Louis Gasset avant lui – pousse pour que sa candidature soit retenue mais la direction ligérienne freine des deux pieds du fait de ses prétentions salariales (trop) élevées. Après une année en prêt du côté du Rayo Vallecano qui ne prenait en charge qu’une infime partie de son salaire (70 000€ brut par mois), Giannelli Imbula semble l’option la plus abordable pour l’ASSE. Stoke City souhaite s’en débarrasser et peut envisager un prêt. Mais l’ancien Marseillais est-il le premier choix de Saint-Etienne pour épauler Yann M’Vila ? On peut en douter…

Aholou, N’Doram, Diallo… Les Verts aiment beaucoup Monaco

En ce moment, la direction forézienne discute beaucoup avec l’AS Monaco. Pour les jeunes Kévin N’Doram (23 ans) ou Ibrahima Diallo (20 ans), ciblés tous les deux comme milieu de complément et courtisés par d’autres clubs (Metz pour N’Doram, Brest pour Diallo), mais pas seulement… Toujours d’après le très bien renseigné Manu Lonjon, l’idée de faire venir Jean-Eudes Aholou (25 ans) fait son chemin. Arrivé l’an dernier sur le Rocher en provenance du RC Strasbourg pour 14 M€, l’Ivoirien ne s’est jamais vraiment adapté (21 matches) et Leonardo Jardim, qui a obtenu quelques renforts dans l’entrejeu l’hiver dernier (Cesc Fabregas notamment), ne compte plus vraiment sur lui. Pour l’instant, et comme pour beaucoup de dossiers actuellement suivi par les Verts, on se dirige vers de nouveaux prêts de joueurs (avec ou sans option d’achat). Un mode opératoire davantage choisi par nécessité (et securité) que par envie du côté de l’Etrat…

Alexandre CORBOZ