OL – ASSE : pas de supporters verts lors du derby, un appel déjà voué à l’échec ?

Si l’ASSE envisage de faire appel de la sanction frappant ses supporters à Lyon le 23 novembre, il n’y a quasiment aucune chance qu’une telle démarche n’aboutisse.

Comme l’a fait savoir le club hier soir par le biais d’un communiqué, l’AS Saint-Etienne envisage de faire appel de la décision de la Commission de discipline de la LFP d’infliger un match de suspension de parcage extérieur au club ligérien après la démonstration pyrotechnique de Nîmes. Il faut dire que cette sanction tombe pile sur le derby face à l’OL du 23 novembre prochain. Match pour lequel les supporters stéphanois attendaient de la Préfecture du Rhône qu’elle leur permette de se déplacer en masse.

Aucun moyen de ralentir la procédure

Si les Verts attendent la « notification » de la sanction pour décider des suites à donner à la procédure, les chances de voir un parcage de supporters de l’ASSE au Groupama Stadium sont infimes… Et le combat s’annonce vain. En effet, que la direction ligérienne choisisse de faire appel devant la FFF ou même de saisir le CNOSF (dont l’avis n’est que consultatif), aucune de ces démarches ne permet de suspendre la décision prise par la Ligue.

Par ailleurs, la Commission d’appel ne revient quasiment jamais sur les sanctions frappant les supporters. Encore moins lorsqu’il s’agit d’un craquage (avéré) de fumigènes. Dura lex, sed lex.

Arnaud Carond