ASSE : Pourquoi Gasset maintient le suspense sur son avenir

ASSE : Pourquoi Gasset maintient le suspense sur son avenir

Jean-Louis Gasset n’a pas souhaité se prononcer sur son avenir jeudi en conférence de presse, ce qui laisse forcément planer le doute sur sa continuité à l’ASSE. Explications.

Bien malin qui peut dire aujourd’hui si Jean-Louis Gasset sera toujours sur le banc de l’ASSE la saison prochaine. Lors de son point presse jeudi, à L’Etrat, avant le match ASSE-Nice de ce soir, le coach à la casquette s’est agacé des questions sur son avenir. « Chaque chose en son temps. Tout ce qui compte, c’est de battre Nice, de valider l’Europe, et on aura tout le temps d’évoquer mon cas personnel après », a-t-il expliqué.

Face à l’insistance de certains journalistes, Gasset s’est un peu énervé, en reprochant notamment à l’un d’eux d’être « têtu ». Mais après son intervention, rien n’a pu filtrer de ses réelles intentions.

Certaines décisions l’ont contrarié, notamment au Mercato

On a tout de même noté que le Montpelliérain, sollicité par le Montpellier Hérault, son club de cœur, pour un poste de directeur sportif, a dit tour à tour que sa décision n’était pas encore prise et qu’elle ne dépendait « pas du tout » d’une qualification européenne. A plusieurs reprises, Gasset a également dit qu’il répondrait à toutes les questions une fois qu’il aurait fait part de sa décision. Sans s’attendre à un grand déballage, on peut donc penser qu’il la jouera franc jeu sur ce qui a pu le contrarier tout au long de la saison. L’Equipe a révélé des tensions internes avec Roland Romeyer et Frédéric Paquet. Selon nos informations, il y a effectivement eu des choses qui lui ont déplu, que ce soit l’été dernier avec l’éviction d’Eric Blondel, qu’il connaissait de longue date, et des tensions au moment de faire signer Wahbi Khazri et Rémy Cabella, deux joueurs pour qui le technicien a beaucoup poussé en interne. Et cet hiver, Gasset n’a pas apprécié le départ en Chine d’Ole Selnaes, tout en regrettant que le club ne le suive pas dans sa volonté d’enrôler un latéral au Mercato.

Il veut valider l’Europe. Et il veut des garanties sportives

C’est principalement ce manque d’ambition qui freinerait Gasset aujourd’hui. Même si l’appel de Montpellier ne le laisse forcément pas insensible puisqu’un retour à la Paillade lui permettrait de boucler la boucle en passant plus de temps parmi les siens et notamment sa maman, âgée de 88 ans, Gasset attendrait surtout des garanties sportives de la part de ses dirigeants. Même s’il prétend que son avenir n’est pas lié à l’Europe, il est difficile de l’imaginer quitter l’ASSE en cas de qualification. A 65 ans, l’ancien adjoint de Laurent Blanc sait qu’il y aurait beaucoup de plaisir à prendre chez les Verts sur la scène européenne, avec des joueurs qu’il a choisis, pour la plupart, et ce public qu’il apprécie tant et qui l’apprécie tant.

Si l’Europe est au bout de la soirée, dès la fin du match contre Nice, on peut penser que les chances de voir Gasset rester seront décuplées, malgré les contrariétés et malgré Montpellier. Mais il faudra encore, sans doute, que les dirigeants lui garantissent quelques renforts pour qu’il annonce sa décision.

Laurent HESS